ARCHIVES DE LA BIENNALE DE PARIS
1959
1961
1963
1965
1967
1969
1971
1973
1975
1977
1980
1982
1985
2004
2006-2008
 
Accueil > 2006-2008 > Stratégies et Méthodes TB
 
Généralités

Partenaires
Dates et lieux
Conférence de presse
Catalogue
Agenda

Textes

Vers un art sans oeuvre, sans auteur, et sans spectateur, par
Stephen Wright

Pour un catalogue des arts
réputés illégitimes, par
Jean-Claude Moineau

Six points d'informations, par
Marie-Pierre Bathany

Performer la société, par
François Deck

Archiver la disparition, par
Alexander Koch

Emancipation, par Brian Holmes
Un manifeste hacker, par McEnzie Wark
La vie au point de mire, par Suely Rolnik

Amicale de la Biennale de Paris

Texte d'introduction, par Jean-Baptiste Farkas
1ère Amicale
2e Amicale
3e Amicale
4e Amicale
5e Amicale
6e Amicale
7e Amicale
8e Amicale
9e Amicale

Démarches

Académie du vent
Agence
Association A-R
Agendas Espaces
Au Travail
Au bout du plongeoir
Bourse du Travail Parallèle
Courants Faibles
Cyril Delage-triathlète
Expertises réciproques
Fondation Rosario Almara
Gang of Cupidon
Glitch
Guide des Buffets de Vernissage
Journée Libanaise du Taboulé
Infratecture
Il paraît que
Ikhéaservices

Incompatibles
International Benjamin Kit
L'art est l'entreprise
La Bergerie
Le Révérend Billy
Les Somnatistes
Name Diffusion
Madame Duplok
Médicaments
Mercado Ley
Microcollection
Musée des nuages
Mutuelle Ermut
Offre de temps de chômage
Ostsa
Paul-coureur de fond
Pinxit LM
Précaritas
Public Globality Gardens
Qantador
Que reste-t-il de Florian
Rencontre Service
Rue de la Gare
Saint-Thomas l’Imposteur
Soussan Ltd
Stratégies et Méthodes TB
Syndicat d'initiatives
Target Autononpop
That’s Painting Productions
Thermo-hygrographe
The Yesmen
The real world
Third Text
Visualinguistic
Voghchaberd
Y a trop d'artistes!
Ultralab
Ynbk

Annonces 1

Dans l’art contemporain on
trouve de tout, mais en moins
bien qu’ailleurs

Découvrez en vous l’artiste que
vous avez toujours rêvé d’être

I have nothing to show
and I’m showing it

Je vois l’art de plus en plus,
là où ça n’est pas fait exprès

Journée nationale d’abstention de fabrication de produits artistiques
La culture façonne par toutes
ses expressions une pratique
de l’obéissance

L’oeuvre fait écran à l’activité artistique
Participer aux recherches
d’un disparu

Un beau cadre de vie est
l’archétype de l’art du futur

Un art libéré de l’idée de l’art,
ce serait tout un art


Education

Apprendre l’histoire de l’art
à partir de silhouettes d’artistes

Ateliers de dessins
inaccessibles au regard

Recherches sur la visibilité
pour les non-voyants


Etudes

Etude sur la reconversion
du monde de l'art


Annonces 2

Agencement d’art
Achetez votre électricité
Accord juridique entre 2 parties
Appel à l'unité du Liban
Appel à candidatures Précaritas
Déclaration formelle d'existance
Désuétudes
Foyer des auteurs émergents
Insertions dans la presse
Jeu de société
Publicités
Recherche complices
Re-introduction du goût dans l’art
Supplément d’oeuvre

Compétences et incompétences

Compétences
Incompétences
Mutualisation des incompétences

Produits

Bière spéciale coupée à l’eau
Bière 8.7
Blanc
Cocktails
Collecteurs excréments de chiens
Confetti
Conservateur liquide universel
Eau du robinet au naturel
Extincteurs
Fontaine
Fantômes
Hygromètres
Isoloirs pour téléphones mobiles
Le diable
Les Marcel’s
Objets Dériviants
Oca-Ola
Outillage
Miel Béton
Tee-shirt XLs
Revaloriser les produits degradés

Services

Annulation d’espaces
Buffets de vernissages
Chargeur de téléphone portable
Contrats prévoyances obsèques
Déménagements
Destruction de lieux d’exposition
Déplacement d’oeuvres
Immortaliser votre amour
Inventaire des moins visibles
Locations de chaises de toile
Mesure de la qualité de vie
Motifs décoratifs
Nettoyage et entretien
Organiseur
Peinture en bâtiment
Piscines
Simulacres d’oeuvres nocifs
Superfiltre de perception
Transport de courrier à pied
Travaux de bâtiment
Un jeu de cartes
Visualisations des idées

Stratégies et Méthodes TB

Stratégies et méthodes employées en réaction au système capitaliste : la désignation, l’analyse, l’illustration, le jeu, le combat, le mimétisme, la démission, la dérision. Un professionnel, envisageant l’acte artistique avec les même exigences d’information, de savoir-faire, d’identification d’objectifs, de recherche opérationnelle, d’impératifs décisionnels et de concentration de moyens que n’importe quelle activité de project management.

Objectifs transversaux

Travailler sur l’inframince ontologique entre pratique socio-économique et pratique artistique. Tester les contours de cette frontière, mesurer la plus-value artistique de projets dans leur capacité à détourner les règles établies. Au-delà de donner forme à des idées (définition de l’art), éprouver la viabilité et la rentabilité économique de ces idées dans une réalité de marché. Aborder, à l’occasion de ces démarches aux apparences gaguesques, quelques sujets universels : l’argent, la violence, l’économie capitaliste, l’engagement, le politique, la générosité, l’aliénation, la mort.

Ressources mobilisées

Administratives : dépôt de brevets, études financières, formations professionnelles à la création d’entreprises... Marketing : logos, films promotionnels, slogans, objets dérivés... Technologiques : partenariats industriels pour la création de prototypes (avec Pepsi-Cola, par exemple). Mobilier : design tertiaire (plantes vertes, stands, moquette...). Humaines : recrutement (hôtesse), compétences spécifiques par projets, spectateurs/clients pour répondre à ses offres de service...

Stratégies et méthodes employées

Mimétisme Critique (expérimentation en actes de différents maillons de la chaîne économique : concept, maquette, business plan, financement, communication etc., mettant en lumière l’extraordinaire capacité de subordination de ces systèmes à tous les types d’entreprises, même les plus aberrantes). Veille Intellectuelle, Interventionnisme Célébratif (mise en scène de liens symboliques - voir point précédent - via des pratiques participatives le plus souvent basées sur une transaction marchande et non pas sur la gratuité, contrairement à une certaines esthétiques de la libéralité). Sabotage (art de la guérilla, créant des perturbations légères en un territoire indéterminé et quasi-invisible au coeur même du système affronté. Un choix est fait : ne pas détruire les choses mais les rendre inutilisables, irrécupérables.

Bilan et diagnostic

La plus grande efficience (qui reste faible) de cette confrontation avec une entité aussi dominante que le capitalisme contemporain résidant certainement dans la simplicité du message, sa compréhension immédiate, sa force évocatrice, la détermination dans sa réalisation. Ces formes tendent finalement à dénoncer un capitalisme épousant les dimensions du rêve. Rêve utopique de la consommation, évidemment, mais plus essentiellement, et plus subtilement, spectre onirique aux causalités bouleversées, aux responsabilités obscures et aux conséquences incontrôlables - voire, un cauchemar. à l’image du distributeur d’oeufs frais : le mécanisme implacable et bien huilé de l’échange marchand finit en catastrophe.

Freshegg

Commentaire et conditionnement. Le distributeur d’oeuf frais est un distributeur automatique détourné pour vendre des oeufs dans l’espace public. Les oeufs sont vendus sans packaging. La machine, prolongation de mon espace privé doit séduire le consommateur dans l’espace public. Le consommateur, une fois attiré, s’engage dans un échange impartial, car comme à son habitude pour faire fonctionner la machine, il donne son argent. On lui propose un choix de produits mais c’est « le retour du même » (un oeuf issu de l’agriculture industrielle, avec le calibre moyen, acheté dans un supermarché (IGA) ou un grossiste). Ayant à faire le choix du même, le consommateur se retrouve incapable d’indiquer son choix à la machine car l’index de celle-ci ne correspond pas à ses rayons. Constatant la perte de contrôle sur le choix du même, imposé par la machine, il opère un geste aliéné d’achat : il appuie sur un bouton. La machine programmée, actionne par hasard un moteur qui distribue un oeuf, ce dernier avance et tombe dans le bac de réception pour consommateur, pris par la gravité. Le consommateur contemple derrière la vitrine éclairée, la destruction d’un oeuf frais. S’il ne prend pas son oeuf éclaté, son achat, la machine grâce à son programme, actionne un moteur qui fait pivoter le sol du bac, et envoie l’oeuf dans une poubelle intégrée. La machine se réinitialise pour un prochain consommateur.

Thierry Boutonnier

 
 


EPLURIBUSUNUM©
(ensemblenefaisonsqu’un)
Brevet du drapeau des USA avec une étoile supplémentaire. Titre de propriété, enregistrement audio, image numérique, drapeaux… à travers des rencontres, des expériences, dont je collecte la trace je m’infiltre dans un processus juridique, économique et politique par l’appropriation de symboles. Et tente de court-circuiter le pouvoir individualisant (INPI, états Unis, argent…) avec l’imaginaire de l’individu.

Extrait de l’entretien avec un conseiller juridique de l’Institut National de la Propriété Industrielle. Le conseiller (CJ) :

CJ : Vous voulez en faire quoi de l’image? Pourquoi une étoile supplémentaire ? Pour les états ? Il y aura d’autres états ?

TB : Disons que c’est préventif...

CJ : S’ils transforment l’Irak en un nouvel état Américain, il y aura une étoile de plus… Donc vous aurez un titre de propriété mais ce sera du vent, un épouvantail à moineaux… De toute façon
vous n’avez pas les finances pour le défendre… à moins que vous ayez beaucoup d’amis...

 

Contrat prévoyance obsèques

ccccc

Collecte de sang. Documents. Organisation d’une collecte sang avec l’EFS à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Lyon en 2002 et en 2004. Communication, repas, mis en espace du dispositif.
Accueil    I    Contact    I    Mentions    I    Plan du site    I    Modifications     I    Soumettre    I    Informations