ARCHIVES DE LA BIENNALE DE PARIS
1959
1961
1963
1965
1967
1969
1971
1973
1975
1977
1980
1982
1985
2004
2006-2008
 
Accueil > 2006-2008 > Musée des nuages
 
Généralités

Partenaires
Dates et lieux
Conférence de presse
Catalogue
Agenda

Textes

Vers un art sans oeuvre, sans auteur, et sans spectateur, par
Stephen Wright

Pour un catalogue des arts
réputés illégitimes, par
Jean-Claude Moineau

Six points d'informations, par
Marie-Pierre Bathany

Performer la société, par
François Deck

Archiver la disparition, par
Alexander Koch

Emancipation, par Brian Holmes
Un manifeste hacker, par McEnzie Wark
La vie au point de mire, par Suely Rolnik

Amicale de la Biennale de Paris

Texte d'introduction, par Jean-Baptiste Farkas
1ère Amicale
2e Amicale
3e Amicale
4e Amicale
5e Amicale
6e Amicale
7e Amicale
8e Amicale
9e Amicale

Démarches

Académie du vent
Agence
Association A-R
Agendas Espaces
Au Travail
Au bout du plongeoir
Bourse du Travail Parallèle
Courants Faibles
Cyril Delage-triathlète
Expertises réciproques
Fondation Rosario Almara
Gang of Cupidon
Glitch
Guide des Buffets de Vernissage
Journée Libanaise du Taboulé
Infratecture
Il paraît que
Ikhéaservices

Incompatibles
International Benjamin Kit
L'art est l'entreprise
La Bergerie
Le Révérend Billy
Les Somnatistes
Name Diffusion
Madame Duplok
Médicaments
Mercado Ley
Microcollection
Musée des nuages
Mutuelle Ermut
Offre de temps de chômage
Ostsa
Paul-coureur de fond
Pinxit LM
Précaritas
Public Globality Gardens
Qantador
Que reste-t-il de Florian
Rencontre Service
Rue de la Gare
Saint-Thomas l’Imposteur
Soussan Ltd
Stratégies et Méthodes TB
Syndicat d'initiatives
Target Autononpop
That’s Painting Productions
Thermo-hygrographe
The Yesmen
The real world
Third Text
Visualinguistic
Voghchaberd
Y a trop d'artistes!
Ultralab
Ynbk

Annonces 1

Dans l’art contemporain on
trouve de tout, mais en moins
bien qu’ailleurs

Découvrez en vous l’artiste que
vous avez toujours rêvé d’être

I have nothing to show
and I’m showing it

Je vois l’art de plus en plus,
là où ça n’est pas fait exprès

Journée nationale d’abstention de fabrication de produits artistiques
La culture façonne par toutes
ses expressions une pratique
de l’obéissance

L’oeuvre fait écran à l’activité artistique
Participer aux recherches
d’un disparu

Un beau cadre de vie est
l’archétype de l’art du futur

Un art libéré de l’idée de l’art,
ce serait tout un art


Education

Apprendre l’histoire de l’art
à partir de silhouettes d’artistes

Ateliers de dessins
inaccessibles au regard

Recherches sur la visibilité
pour les non-voyants


Etudes

Etude sur la reconversion
du monde de l'art


Annonces 2

Agencement d’art
Achetez votre électricité
Accord juridique entre 2 parties
Appel à l'unité du Liban
Appel à candidatures Précaritas
Déclaration formelle d'existance
Désuétudes
Foyer des auteurs émergents
Insertions dans la presse
Jeu de société
Publicités
Recherche complices
Re-introduction du goût dans l’art
Supplément d’oeuvre

Compétences et incompétences

Compétences
Incompétences
Mutualisation des incompétences

Produits

Bière spéciale coupée à l’eau
Bière 8.7
Blanc
Cocktails
Collecteurs excréments de chiens
Confetti
Conservateur liquide universel
Eau du robinet au naturel
Extincteurs
Fontaine
Fantômes
Hygromètres
Isoloirs pour téléphones mobiles
Le diable
Les Marcel’s
Objets Dériviants
Oca-Ola
Outillage
Miel Béton
Tee-shirt XLs
Revaloriser les produits degradés

Services

Annulation d’espaces
Buffets de vernissages
Chargeur de téléphone portable
Contrats prévoyances obsèques
Déménagements
Destruction de lieux d’exposition
Déplacement d’oeuvres
Immortaliser votre amour
Inventaire des moins visibles
Locations de chaises de toile
Mesure de la qualité de vie
Motifs décoratifs
Nettoyage et entretien
Organiseur
Peinture en bâtiment
Piscines
Simulacres d’oeuvres nocifs
Superfiltre de perception
Transport de courrier à pied
Travaux de bâtiment
Un jeu de cartes
Visualisations des idées

Musée des nuages

Tout comme certains conservatoires zoologiques qui grâce à des détecteurs radio, laissent les animaux libres de leurs mouvements, le musée des nuages appartient à la génération des musées sans murs. Le musée des nuages est un musée de plein-air, la voûte céleste est sa cimaise. Un musée se caractérise par le fait qu’il possède un fond. Les réserves du musée des nuages sont dans le fond de l’air. A l’instar de nos confrères, nous sommes constitués d’une administration, et d’espaces publics, mais ils sont dispersés sur un territoire étendu à perte d’horizon, et à perte de vue lorsqu’il s’agit de brouillards. L’exposition des nuages est permanente toute la durée du jour et certaines nuits de forte lune. Nos interventions sont disséminées autour du globe. Elles sont ponctuelles et épisodiques. Notre muséographie s’adapte aux spécificités du corps des nébulosités qu’il souhaite conserver, sachant que ce patrimoine d’un genre particulier est placé sous le signe de l’éphémère. Attaché au perpétuel mouvement qui anime les cieux, notre projet muséologique est nomade, utopique et a-topique « sans lieu ». Si notre champ d’étude nous conduit aux frontières du visible, il nous invite à considérer tous les phénomènes intervenant autour de notre planète en ce début de millénaire. Musée de notre temps, et donc musée dans le vent, nous jouissons des compétences élevées de nos conservateurs. Chercheurs dans les nuages, ils savent extrapoler les classifications météorologistes, débusquer les plus beaux spécimens, ou ceux qui n’entrent pas dans une grille préétablie. Ils considèrent avec la plus grande attention les mutations atmosphériques, Si nous aimons à installer des observatoires et des dispositifs révélateurs en plein air, aux terrasses de cafés, près de fontaines, dans des refuges de campagne ou des serres, certaines personnes n’ont pas la chance de souvent relever la tête et n’habitent ni les derniers étages, ni la rase campagne, ni au bord d’une falaise. Elles souffrent donc d’un rétrécissement de leur horizon ; notre mission nous conduit alors à organiser des expositions même dans les endroits les plus confinés. Observateurs de l’air du temps, nous ne cherchons pas à prédire l’avenir, ce qui est du ressort de la météorologie, mais nous ne tentons pas moins de maîtriser le « temps », car comme tous les musées, nous nous plaçons dans une perspective historique, visant à garantir un avenir à nos collections. Au même titre que tous les conservateurs, nous savons que les années transforment les biens dont nous avons la charge, mais nous nous réjouissons à chaque instant de cette métamorphose qui anime notre collection et la fait travailler avec le temps.

Eau du robinet
Au naturel

Musée de plein air, de légèreté et de liberté, le musée des nuages tente de mettre en lumière un patrimoine précieux : cette eau qui se métamorphose sous nos yeux en un liquide transparent, en vapeur imperceptible ou en glace. On n’emprisonne pas l’eau, on doit simplement la partager. Le musée des nuages tente de vous faire apprécier ces bienfaits de la nature transformés en abondance par notre culture. Assouvir les besoins de chacun, distribuer, diffuser, entretenir un service public, favoriser son entretien et sa création dans les pays en stress hydrique, demander comment et quand chacun des habitants de cette planète accéderont à une eau saine et abondante. Le musée des nuages associe patrimoine naturel et patrimoine culturel afin de nous inviter à considérer une alliance millénaire entre la nature et la culture. Au cours de la XVe Biennale de Paris, le musée des nuages mettra en circulation 1080 récipients conçus pour recevoir 75 cl. d’eau du robinet, appelé « Eau du robinet ». Une partie de cette eau sera consommé lors de la Conférence de bilan provisoire qui aura lieu quai de la Seine. 900 de ces bouteilles seront vendues aux restaurants qui en les proposant à leur clientèle aideront le musée des nuages à produire cet hommage à la simplicité.

Avion anti-vol

L’avion est imprimé sur un papier de format A4, recto-verso, des lignes de fuite et de pliage sont tracées pour faciliter sa construction. Il peut être lancé à l’occasion des manifestations contre l’excès du trafic aérien.

Menu [*] [**] [***]

La suggestion du musée des nuages « Manger léger, léger… » la suggestion du musée des nuages (à inscrire sur la carte d’un restaurant français). Le musée des nuages souhaite savoir comment les cuisiniers peuvent traduire le menu suivant : Vol au vent, Soufflé, Bain-Marie, Pommes vapeur, Ile flottante.

(Un pdf sur http://www.museedesnuages.fr et http://www.biennaledeparis.org permet de l’imprimer afin de l’introduire exceptionnellement dans la carte. Merci d’envoyer les photos des plats réalisés à la Biennale de Paris.)

Sylvain Soussan, Secrétaire perpétuel du musée des nuages.
© musée des nuages 2003.


Quand les altitudes deviennent forme
Sylvain Soussan, Secrétaire perpétuel du musée des nuages.
Crédit photo : Pascale Briatte. 2005.

Eau du robinet de Paris.

Cocktail 5 sources d'eau.

Exposition Nr 1, 1991 Belleville-sur-Loire.
Photo : Pascale Briatte.
Accueil    I    Contact    I    Mentions    I    Plan du site    I    Modifications     I    Soumettre    I    Informations