ARCHIVES DE LA BIENNALE DE PARIS
1959
1961
1963
1965
1967
1969
1971
1973
1975
1977
1980
1982
1985
2004
2006-2008
 
Accueil > 2006-2008 > Médicaments
 
Généralités

Partenaires
Dates et lieux
Conférence de presse
Catalogue
Agenda

Textes

Vers un art sans oeuvre, sans auteur, et sans spectateur, par
Stephen Wright

Pour un catalogue des arts
réputés illégitimes, par
Jean-Claude Moineau

Six points d'informations, par
Marie-Pierre Bathany

Performer la société, par
François Deck

Archiver la disparition, par
Alexander Koch

Emancipation, par Brian Holmes
Un manifeste hacker, par McEnzie Wark
La vie au point de mire, par Suely Rolnik

Amicale de la Biennale de Paris

Texte d'introduction, par Jean-Baptiste Farkas
1ère Amicale
2e Amicale
3e Amicale
4e Amicale
5e Amicale
6e Amicale
7e Amicale
8e Amicale
9e Amicale

Démarches

Académie du vent
Agence
Association A-R
Agendas Espaces
Au Travail
Au bout du plongeoir
Bourse du Travail Parallèle
Courants Faibles
Cyril Delage-triathlète
Expertises réciproques
Fondation Rosario Almara
Gang of Cupidon
Glitch
Guide des Buffets de Vernissage
Journée Libanaise du Taboulé
Infratecture
Il paraît que
Ikhéaservices

Incompatibles
International Benjamin Kit
L'art est l'entreprise
La Bergerie
Le Révérend Billy
Les Somnatistes
Name Diffusion
Madame Duplok
Médicaments
Mercado Ley
Microcollection
Musée des nuages
Mutuelle Ermut
Offre de temps de chômage
Ostsa
Paul-coureur de fond
Pinxit LM
Précaritas
Public Globality Gardens
Qantador
Que reste-t-il de Florian
Rencontre Service
Rue de la Gare
Saint-Thomas l’Imposteur
Soussan Ltd
Stratégies et Méthodes TB
Syndicat d'initiatives
Target Autononpop
That’s Painting Productions
Thermo-hygrographe
The Yesmen
The real world
Third Text
Visualinguistic
Voghchaberd
Y a trop d'artistes!
Ultralab
Ynbk

Annonces 1

Dans l’art contemporain on
trouve de tout, mais en moins
bien qu’ailleurs

Découvrez en vous l’artiste que
vous avez toujours rêvé d’être

I have nothing to show
and I’m showing it

Je vois l’art de plus en plus,
là où ça n’est pas fait exprès

Journée nationale d’abstention de fabrication de produits artistiques
La culture façonne par toutes
ses expressions une pratique
de l’obéissance

L’oeuvre fait écran à l’activité artistique
Participer aux recherches
d’un disparu

Un beau cadre de vie est
l’archétype de l’art du futur

Un art libéré de l’idée de l’art,
ce serait tout un art


Education

Apprendre l’histoire de l’art
à partir de silhouettes d’artistes

Ateliers de dessins
inaccessibles au regard

Recherches sur la visibilité
pour les non-voyants


Etudes

Etude sur la reconversion
du monde de l'art


Annonces 2

Agencement d’art
Achetez votre électricité
Accord juridique entre 2 parties
Appel à l'unité du Liban
Appel à candidatures Précaritas
Déclaration formelle d'existance
Désuétudes
Foyer des auteurs émergents
Insertions dans la presse
Jeu de société
Publicités
Recherche complices
Re-introduction du goût dans l’art
Supplément d’oeuvre

Compétences et incompétences

Compétences
Incompétences
Mutualisation des incompétences

Produits

Bière spéciale coupée à l’eau
Bière 8.7
Blanc
Cocktails
Collecteurs excréments de chiens
Confetti
Conservateur liquide universel
Eau du robinet au naturel
Extincteurs
Fontaine
Fantômes
Hygromètres
Isoloirs pour téléphones mobiles
Le diable
Les Marcel’s
Objets Dériviants
Oca-Ola
Outillage
Miel Béton
Tee-shirt XLs
Revaloriser les produits degradés

Services

Annulation d’espaces
Buffets de vernissages
Chargeur de téléphone portable
Contrats prévoyances obsèques
Déménagements
Destruction de lieux d’exposition
Déplacement d’oeuvres
Immortaliser votre amour
Inventaire des moins visibles
Locations de chaises de toile
Mesure de la qualité de vie
Motifs décoratifs
Nettoyage et entretien
Organiseur
Peinture en bâtiment
Piscines
Simulacres d’oeuvres nocifs
Superfiltre de perception
Transport de courrier à pied
Travaux de bâtiment
Un jeu de cartes
Visualisations des idées

Médicaments

Sous le patronyme de Mitchella Repens, membre du collectif Au travail/At work, je présenterai une action en relation avec le citoyen dans les lieux publics et sur la rue dans la ville de Paris. C’est en travaillant auprès de chercheurs herboristes et aromathérapeutes que l’idée me vint de fabriquer des pilules que je préfère nommer capsule, pour promouvoir et faire connaître d’une façon ludique les pratiques utilisées en herboristerie. Cette pratique thérapeutique contribue à activer l’énergie vitale d’un organe ou d’un courant énergétique pour favoriser le retour à l’équilibre. Il est évident que mes formules sont compatible avec un rythme de vie plutôt naturel, elles ne prétendent pas guérir les maux comme le cancer et autres désordres majeurs du corps humain qui nécessitent une remise en question globale des habitudes de vie et un suivi auprès de professionnels de la santé. J’utilise le mot médicinal pour éviter d’être identifiée à la médecine traditionnelle. Les capsules que je confectionne sont composées de plantes biologiques broyées ou en poudre auxquelles j’ajoute quelques gouttes de différentes huiles essentielles selon les posologies. Il n’y a pas plus de produits actifs dans une capsule qu’il y en a dans une tisane thérapeutique. J’ai choisi de faire des capsules pour la fonction signifiante de l’objet, l’autre versant du comprimé chimique créé en laboratoire. De plus, partant du fait que je donne les comprimés je n’ai pas à porter la responsabilité civile lié au métier d’herboriste puisque j’agis dans un cadre artistique à l’intérieur duquel le public est libre de se prêter à l’expérience ou non. Mon geste se pose d’une façon discrète utilisant le nomadisme plutôt que la sédentarité. C’est un art modeste qui se glisse dans la poche ou sur la langue, s’assimilant aisément, il produit parfois des effets à long terme. Les fonctions de cette science semblent innombrables, autant d’espèces pour autant d’applications qui ne demandent qu’à servir ceux qui captent les courants subtils de l’art cueilli à même la source. La nature sauvage croit en silence, vivant en groupe ou isolé, au sein de l’urbanité autant que dans les régions isolées. La consommer c’est prendre part à cette beauté de souche, c’est boire l’instant vivant. Les formules sont spécifiquement élaborés pour des problèmes bénins. Les preuves que j’ai comme inscription de cette médecine dans le réel seront celle d’herboristes naturothérapeutes. Ex. de plantes utilisées : menthe poivrée, ginseng sibérien, cayenne, eucalyptus, chardon marie, astragale etc... de plus les quantités sont minime. En fait si tu me dis pourquoi tu as besoin d’une telle liste je pourrai peut-être trouver une solution.

À partir de plantes médicinales et d’huiles essentielles, je fais des comprimés médicinaux que je distribue aux gens dans le cadre d’une action que je réalise tantôt dans la rue, dans un parc, sur le campus d’une université ou encore devant un hôpital, un centre d’art. Je pose une action qui intéragit avec le public, je l’informe et lui offre l’opportunité d’expérimenter l’art autrement. Lorsqu’il pleut, je m’installe dans un café, une gare, un centre commercial, acteur invisible, humble scientifique, je travaille en tout lieu. Je détourne le geste quotidien vers l’action publique. Je m’installe ayant à portée de main, mortier, capsules, poudres, huiles essentielles, petits sachets et posologies. Cette petite pharmacie aisément transportable devient le laboratoire en valise, au moyen duquel je produis mes comprimés. Chacune des formules médicinales que je distribue est porteuse de soulagement, d’antidote, de déconditionnement voire d’ouverture. Elles s’appliquent à différents malaises et sont identifiées en fonction de symptômes spécifiques.

Quoique inoffensives et produites à partir de plantes médicinales et d’huiles essentielles, celles-ci s’avèrent efficaces et ne comportent pas d’effets secondaires nocifs, mais plutôt une action thérapeutique appréciable et bienfaisante. Partant de mes connaissances en herboristerie et en prenant conseil auprès de collègue de travail qui occupe des postes de chercheurs, j’ai élaboré des formules qui malgré le fait qu’elles soient présentées sous des appellations ludiques sont composées de plantes ayant des propriétés confirmées pour les maux courants. Chacune de ces formules médicinales est contenue dans une capsule végétale qui renferme un mélange de plantes médicinales et d’huiles essentielles. Je veux démontrer d’une façon récréative et sérieuse les pratiques utilisées en herboristerie contemporaine. Je me plie aux normes de celle-ci en utilisant des produits certifiés biologiques. En guise de référence, un billet informatif portant la mention de l’événement sera remis aux passants intéressés à mon action. Je me rallie à la tournée matinale des postières pour distribuer l’art médicinal dans les boîtes aux lettres. L’échantillon est accompagné d’une carte de visite faisant référence à la XV Biennale de Paris. (Idem que celle qui est présentée au volet 1) et d’une feuille d’observation au moyen de laquelle les usagers transmettront leurs critiques, commentaires ou observations. Une photo sera réalisée tout au long du parcours pour les deux volets de ce projet.

Médicaments
Préparation de comprimés à partir de plantes et d’huiles essentielles.
Médicaments
Préparation de comprimés à partir de plantes et d’huiles essentielles.
Accueil    I    Contact    I    Mentions    I    Plan du site    I    Modifications     I    Soumettre    I    Informations