ARCHIVES DE LA BIENNALE DE PARIS
1959
1961
1963
1965
1967
1969
1971
1973
1975
1977
1980
1982
1985
2004
2006-2008
 
Accueil > 2006-2008 > Association A-R
 
Généralités

Partenaires
Dates et lieux
Conférence de presse
Catalogue
Agenda

Textes

Vers un art sans oeuvre, sans auteur, et sans spectateur, par
Stephen Wright

Pour un catalogue des arts
réputés illégitimes, par
Jean-Claude Moineau

Six points d'informations, par
Marie-Pierre Bathany

Performer la société, par
François Deck

Archiver la disparition, par
Alexander Koch

Emancipation, par Brian Holmes
Un manifeste hacker, par McEnzie Wark
La vie au point de mire, par Suely Rolnik

Amicale de la Biennale de Paris

Texte d'introduction, par Jean-Baptiste Farkas
1ère Amicale
2e Amicale
3e Amicale
4e Amicale
5e Amicale
6e Amicale
7e Amicale
8e Amicale
9e Amicale

Démarches

Académie du vent
Agence
Association A-R
Agendas Espaces
Au Travail
Au bout du plongeoir
Bourse du Travail Parallèle
Courants Faibles
Cyril Delage-triathlète
Expertises réciproques
Fondation Rosario Almara
Gang of Cupidon
Glitch
Guide des Buffets de Vernissage
Journée Libanaise du Taboulé
Infratecture
Il paraît que
Ikhéaservices

Incompatibles
International Benjamin Kit
L'art est l'entreprise
La Bergerie
Le Révérend Billy
Les Somnatistes
Name Diffusion
Madame Duplok
Médicaments
Mercado Ley
Microcollection
Musée des nuages
Mutuelle Ermut
Offre de temps de chômage
Ostsa
Paul-coureur de fond
Pinxit LM
Précaritas
Public Globality Gardens
Qantador
Que reste-t-il de Florian
Rencontre Service
Rue de la Gare
Saint-Thomas l’Imposteur
Soussan Ltd
Stratégies et Méthodes TB
Syndicat d'initiatives
Target Autononpop
That’s Painting Productions
Thermo-hygrographe
The Yesmen
The real world
Third Text
Visualinguistic
Voghchaberd
Y a trop d'artistes!
Ultralab
Ynbk

Annonces 1

Dans l’art contemporain on
trouve de tout, mais en moins
bien qu’ailleurs

Découvrez en vous l’artiste que
vous avez toujours rêvé d’être

I have nothing to show
and I’m showing it

Je vois l’art de plus en plus,
là où ça n’est pas fait exprès

Journée nationale d’abstention de fabrication de produits artistiques
La culture façonne par toutes
ses expressions une pratique
de l’obéissance

L’oeuvre fait écran à l’activité artistique
Participer aux recherches
d’un disparu

Un beau cadre de vie est
l’archétype de l’art du futur

Un art libéré de l’idée de l’art,
ce serait tout un art


Education

Apprendre l’histoire de l’art
à partir de silhouettes d’artistes

Ateliers de dessins
inaccessibles au regard

Recherches sur la visibilité
pour les non-voyants


Etudes

Etude sur la reconversion
du monde de l'art


Annonces 2

Agencement d’art
Achetez votre électricité
Accord juridique entre 2 parties
Appel à l'unité du Liban
Appel à candidatures Précaritas
Déclaration formelle d'existance
Désuétudes
Foyer des auteurs émergents
Insertions dans la presse
Jeu de société
Publicités
Recherche complices
Re-introduction du goût dans l’art
Supplément d’oeuvre

Compétences et incompétences

Compétences
Incompétences
Mutualisation des incompétences

Produits

Bière spéciale coupée à l’eau
Bière 8.7
Blanc
Cocktails
Collecteurs excréments de chiens
Confetti
Conservateur liquide universel
Eau du robinet au naturel
Extincteurs
Fontaine
Fantômes
Hygromètres
Isoloirs pour téléphones mobiles
Le diable
Les Marcel’s
Objets Dériviants
Oca-Ola
Outillage
Miel Béton
Tee-shirt XLs
Revaloriser les produits degradés

Services

Annulation d’espaces
Buffets de vernissages
Chargeur de téléphone portable
Contrats prévoyances obsèques
Déménagements
Destruction de lieux d’exposition
Déplacement d’oeuvres
Immortaliser votre amour
Inventaire des moins visibles
Locations de chaises de toile
Mesure de la qualité de vie
Motifs décoratifs
Nettoyage et entretien
Organiseur
Peinture en bâtiment
Piscines
Simulacres d’oeuvres nocifs
Superfiltre de perception
Transport de courrier à pied
Travaux de bâtiment
Un jeu de cartes
Visualisations des idées

Association A-R

L’association A–R développe pour la rentrée scolaire 2006 - 2007 un partenariat avec le dispositif Nouvel Elan du Lycée Mozart au Blanc-Mesnil qui consiste à réunir, dans un projet commun, une classe de Lycéens, deux demandeurs d’emploi et un artiste. D’un premier abord, ce trio ne semble pas avoir de rapport. Pourtant en y regardant de plus près, on s’aperçoit très vite que cette mini-communauté a un potentiel de situations très proches les unes des autres. Point de vue artistique : L’artiste a longtemps eu un rôle social autour de l’identité. Historiquement parlant et d’un point de vue pictural, il a été chargé de la réalisation des portraits et donc de l’identité du monde qui l’environne. Ici, nous nous basons sur le constat que le Travail donne un statut et que le statut à son tour permet une identité. Or le demandeur d’emploi se trouve confronté à ce dilemme. à la recherche d’un emploi, il est aussi à la recherche d’un statut et donc à la recherche d’une identité. L’artiste par sa pratique historique autour de l’identité permettra d’aborder la recherche d’emploi par le chemin inverse, c’est-à-dire : identité - statut - travail. Point de vue éducatif : Les lycéens sont intégrés à un dispositif mis en place par l’éducation Nationale qui concerne des jeunes gens en difficulté face à cette institution (généralement absentéisme). Or, ceux qui participent à ce dispositif sont reconnus comme ayant un potentiel leur permettant un retour dans le cursus scolaire. La pédagogie mise en place dans ce dispositif consiste à recevoir un enseignement général, pour moitié (français, mathématiques, langues etc…) et pour l’autre partie à un enseignement plus expérimental, proche de leur réalité concrète. En se basant sur cette réalité et par l’expérience acquise grâce à cette intervention, les adolescents, le cas échéant et le moment venu, sauront mieux gérer et mieux se situer face à une recherche d’emploi. Le projet Retour débutera au mois de novembre 2006, pour des raisons inhérentes au fonctionnement de Nouvel Elan (repérage des lycéens, nécessités dues au contingent). Il se déroulera tout au long de l’année scolaire pour se terminer en juin 2007. Nous souhaitons associer les lycéens à l’ensemble du projet.

Rercherche de demandeurs d'emploi

Les lycéens deviennent des recruteurs.

Sensibilisation à la notion d’art et de travail avec des oeuvres prêtées par le Fonds Départemental d’Art Contemporain de Seine-Saint-Denis. Ceci permettra une approche progressive sur la conception du rapport entre art et travail.

Rencontre avec Ecobox (urbanistes). Ecobox a mis en place depuis quelques années un espace participatif qui réunit une population multiculturelle au coeur du quartier de la Porte de le Chapelle. Ici s’échangent d’autres valeurs et une société s’organise d’une autre façon (autre approche du marché, de l’échange, du travail).

C’est cet espace participatif que nous souhaitons présenter aux lycéens et aux demandeurs d’emploi, par l’intervention d’Ecobox dans le projet sous forme d’une rencontre. Par cette action, nous souhaitons dédramatiser une situation (demandeur d’emploi) et montrer qu’il est toujours possible de rester inventif et actif dans ce type de contexte. Atelier avec un artiste : François Deck au-delà du schéma classique de la fabrication d’objets, comme on peut le concevoir sous la forme de peintures ou de sculptures, développe des projets dont l’objectif est une effectivité de l’art dans la société. Le projet de François Deck consiste ici à développer avec les lycéens des curriculum vitae pour des chercheurs d’emploi. Quinze lycéens sont impliqués dans ce programme. Un jeu de rôle (Au bout du plongeoir, jeu de société) permet aux élèves d’extérioriser des intuitions, des attitudes, des savoirs nourris par une projection ludique de soi dans un rôle professionnel. Le jeu est destiné à développer une imagination et à fédérer le groupe dans un objectif commun. Dans un second temps, les élèves réunis par petits groupes (3 ou 4) établissent une liste des compétences du groupe. Cette façon de faire est destinée à montrer la nécessaire interaction des compétences dans un groupe (école, entreprise, etc.). Ces compétences élargies au champ extra-scolaire, mettent en mouvement la frontière entre compétence et incompétence. Depuis ces deux phases préparatoires, les chercheurs d’emploi sont considérés comme des formateurs pour les élèves (connaissances du monde du travail, expérience de la vie, compétences inconnues des élèves... ). Alors que les élèves sont des consultants pour les chercheurs d’emploi, pour qui, et avec lesquels, ils réalisent des Curriculums Vitae originaux et attractifs. Réalisation d’un recueil et d’un site : tout au long de la progression du projet, le groupe produira une documentation qui constituera la base pour la réalisation d’un recueil et de la mise en ligne de cette expérience.

Responsable du projet : Frédéric Ollereau

Accueil    I    Contact    I    Mentions    I    Plan du site    I    Modifications     I    Soumettre    I    Informations