ARCHIVES DE LA BIENNALE DE PARIS
1959
1961
1963
1965
1967
1969
1971
1973
1975
1977
1980
1982
1985
2004
2006-2008
 
Accueil > 1975 > Kazumichi Fujiwara
 
Généralités

Dates et lieux
Administration
Corrrespondants
Commission internationale
Commission technique
Extrait du réglement
Remerciements
Crédits photos
Patronage

Groupes

Eventstructure Rsch Group
Theatre Kassaknak
Grup de Treball
Groupe Coum

Groupe Lyn

Invités spéciaux

Les peintres paysans
du district de Houhsien


Artistes

Marina Abramovic
Carmen Almon
Luis Alphonsus
Ben d'Armagnac
John M. Armleder
Conrad Atkinson
Ludwig Attersee
Alice Aycock
Lewis Baltz
Jack Barth
Jennifer Bartlett
Linda Benglis
Jaap Berghuis
Mari Boeyen
Michal Bogucki
Christian Boltanski
Bard Brelvik
Hans Brosch
lan Carr-Harris
Luciano Castelli
Louis Chacallis
Pinchas Cohen-Gan
Paolo Cotani
Michael Craig-Martin
Gerrit Dekker
Martin Disler
Goran Djordjevic
Noël Dolla
Ugo Dossi
Juan Downey
Michael Druks
Markus Dulk
David Dye
Pablo Echaurren
Bob Evans
Valie Export
Helmut Federle
John C. Fernie
Guy Fihman
Barry Flanagan
Emil Forman
Terry Fox
Hermine Freed
Iole de Freltas
Kazumichi Fujiwara
ML de Geer-Bergenstrahle
Andreas Gehr
Wim Gijzen
Marcia Gilluly
Gary-John Glaser
Gyula Gulyas
Nigel Hall
Jene Highstein
Naoyoshi Hikosaka
Hans van Hoek
Alain d'Hooghe
Rébecca Horn
Pierre-Alain Hubert
Vivien Isnard
Bernard Joubert
Etsutomu Kashihara
Pierre Keller
Nancy Kitchel
Wolf Knoebel
Rob van Koningsbruggen
Bjorn Krzywinski
Laky et Zavarsky
Darcy Lange
Terence-David La Noue
Birger Larsen
Kang-So Lee
Barbara et Michael Leisgen
Barbara Linkevitch
Bernd Lohaus
Jeffrey Lowe
Urs Lüthi
Renato Maestri
Tim Mapston
Bill Martin
Gordon Matta-Clark
Anthony McCall
Ronald Michaelson
Samuel Montealegre
Miloslav Moucha
Grégoire Müller
Antonio Muntadas
Tsuneo Nakal
Hitoshi Nomura
Jacques-Louis Nyst
Anna Oppermann
Bernard Pages
Natalia LL-Permafo
Friederike Pezold
Walter Pfeiffer
Jean-Pierre Pincemin
Hovvardena D Pindell
Fabrizio Plessi
Liliana Porter
Svein Ronning
Ulrike Rosenbach
Martin Rous
Moon-Seuip Shim
Alex Silber
Charles Simonds
Alan Sonfist
Keith Sonnier
Judith Stein
John Stezaker
Gerhard Stoltz
Ben Sveinsson
Kyoji Takubo
Gage Taylor
Olivier Thomé
Francesc Torres
André Valensi
Jean-Louis Vila
Hanna Villiger
William Viola
Tetsuya Watanabe
Van de Wint
Krzysztof Wodiczko
Troels Wörsel
Michele Zaza

Kazumichi Fujiwara

Né en 1943 à Kurashiki, Japon, vit à Tokyo depuis 1961.





Expositions personnelles

1970
Galerie Tokiwa, Tokyo


Expositions collectives

1971
Catastrophe Art, Amsterdam

1972
Operation Vesuvio, Galleria Il Centre, Naples, Italie

1973
Catastrophe Art, Galleria San Fedele, Milan, Italie

1974
Catastrophe Art, CAYC, Buenos Aires


Manifestations publiques

1969
Côte de Kotsubo, Kanagawa, Japon

1970
Nihonbashi Kokudo, Tokyo

1971
Montagnes de Shimosuwa, Nagano, Japon
Usine à Ashikaga, Japon

1972
Quartier résidentiel, Meguro, Tokyo
Quartier commercial, Shibuya, Tokyo

1973
Une rue de Meguro, Tokyo

1974
Une rue principale de Shibuya, Tokyo


Oeuvre présentée

Echo Location, 1975 (machine de bois, béton, acier) ou documentation

Désintéressé de la carrière de compositeur de musique que j'avais commencée en 1963, je l'ai abandonnée pour me retirer en 1966 dans les montagnes de Oku-yoshino, au milieu du Japon, et y gagner ma vie comme bûcheron. Deux ans après, dans la même contrée montagnarde, j'ai donné une série de concerts pendant un an, secondé par treize amis et collaborateurs. Ce sont les premières manifestations publiques que je nomme désormais Echo Location. Un dispositif, formé de nombreuses pièces de bois et de câbles, amenait de gigantesques roches naturelles à trotter les unes contre les autres. Depuis ma rentrée en 1969 à Tokyo, où j'ai donné en public ma deuxième série de manifestations Echo Location, les blocs de béton se substituent aux roches montagnardes, et je consacre tout mon temps à donner des concerts en divers lieux.
Kazumichi Fujiwara

Plusieurs leviers en bois, fixés à une grosse colonne en béton solidaire d'une meule géante, étaient actionnés silencieusement par quatre ou cinq hommes. J'ai pris part, moi aussi, à ce jeu de tourneur pour quelques temps. Une résistance lourde à mes mains qui, un instant, a évoqué en mon cœur malade, des sensations oubliées de vigueur et de labeur des bruits étouffés, sourds, bas et forts : le jeu herculéen qui semblait écraser ces bruits l'un après l'autre, conjonction étrange de l'idée avec le corps. L'auteur, que l'on titre musicien, semblait pour ainsi dire caresser à rebrousse-poil les bruits renversés, ce qui m'a laissé entrevoir, dans cet «event», une force de vie étrange qui se proposait de remonter à une source, un champ magnétique, en renversant l'expression.
Yoshiaki Tono, Annuaire des beaux-arts, Bijutsu-Techo, janvier 1972
Accueil    I    Contact    I    Mentions    I    Plan du site    I    Modifications     I    Soumettre    I    Informations