ARCHIVES DE LA BIENNALE DE PARIS
1959
1961
1963
1965
1967
1969
1971
1973
1975
1977
1980
1982
1985
2004
2006-2008
 
Accueil > 1975 > Ugo Dossi
 
Généralités

Dates et lieux
Administration
Corrrespondants
Commission internationale
Commission technique
Extrait du réglement
Remerciements
Crédits photos
Patronage

Groupes

Eventstructure Rsch Group
Theatre Kassaknak
Grup de Treball
Groupe Coum

Groupe Lyn

Invités spéciaux

Les peintres paysans
du district de Houhsien


Artistes

Marina Abramovic
Carmen Almon
Luis Alphonsus
Ben d'Armagnac
John M. Armleder
Conrad Atkinson
Ludwig Attersee
Alice Aycock
Lewis Baltz
Jack Barth
Jennifer Bartlett
Linda Benglis
Jaap Berghuis
Mari Boeyen
Michal Bogucki
Christian Boltanski
Bard Brelvik
Hans Brosch
lan Carr-Harris
Luciano Castelli
Louis Chacallis
Pinchas Cohen-Gan
Paolo Cotani
Michael Craig-Martin
Gerrit Dekker
Martin Disler
Goran Djordjevic
Noël Dolla
Ugo Dossi
Juan Downey
Michael Druks
Markus Dulk
David Dye
Pablo Echaurren
Bob Evans
Valie Export
Helmut Federle
John C. Fernie
Guy Fihman
Barry Flanagan
Emil Forman
Terry Fox
Hermine Freed
Iole de Freltas
Kazumichi Fujiwara
ML de Geer-Bergenstrahle
Andreas Gehr
Wim Gijzen
Marcia Gilluly
Gary-John Glaser
Gyula Gulyas
Nigel Hall
Jene Highstein
Naoyoshi Hikosaka
Hans van Hoek
Alain d'Hooghe
Rébecca Horn
Pierre-Alain Hubert
Vivien Isnard
Bernard Joubert
Etsutomu Kashihara
Pierre Keller
Nancy Kitchel
Wolf Knoebel
Rob van Koningsbruggen
Bjorn Krzywinski
Laky et Zavarsky
Darcy Lange
Terence-David La Noue
Birger Larsen
Kang-So Lee
Barbara et Michael Leisgen
Barbara Linkevitch
Bernd Lohaus
Jeffrey Lowe
Urs Lüthi
Renato Maestri
Tim Mapston
Bill Martin
Gordon Matta-Clark
Anthony McCall
Ronald Michaelson
Samuel Montealegre
Miloslav Moucha
Grégoire Müller
Antonio Muntadas
Tsuneo Nakal
Hitoshi Nomura
Jacques-Louis Nyst
Anna Oppermann
Bernard Pages
Natalia LL-Permafo
Friederike Pezold
Walter Pfeiffer
Jean-Pierre Pincemin
Hovvardena D Pindell
Fabrizio Plessi
Liliana Porter
Svein Ronning
Ulrike Rosenbach
Martin Rous
Moon-Seuip Shim
Alex Silber
Charles Simonds
Alan Sonfist
Keith Sonnier
Judith Stein
John Stezaker
Gerhard Stoltz
Ben Sveinsson
Kyoji Takubo
Gage Taylor
Olivier Thomé
Francesc Torres
André Valensi
Jean-Louis Vila
Hanna Villiger
William Viola
Tetsuya Watanabe
Van de Wint
Krzysztof Wodiczko
Troels Wörsel
Michele Zaza

Ugo Dossi

Né en 1943 à Munich, RFA, vit à Spiazzo-Rendena, Italie.





Expositions personnelles

1967
Galerie R.P. Hartmann, Munich, RFA

1969
Galerie Leonhart, Munich, RFA

1970
Galleria Apollinaire, Milan, Italie

1971
Eat Art Gallery, Düsseldorf, RFA

1973
Art 4, Galleria Schwarz, Bâle, Suisse

1974
Galleria Schwarz, Milan, Italie
Galerie Kiang, Cologne, RFA
Städtische Galerie im Lenbachhaus, Munich, RFA

1975
Städtisches Museum Schloss Morsbroich, Leverkusen, RFA


Expositions collectives

1974
Biennale d'arte Città di Milano, Italie
Biennale d'arte, Campione, Italie


Collections publiques

Städtische Galerie im Lenbachhaus, Munich, RFA
Städtisches Museum Schloss Morsbroich, Leverkusen, RFA
Lehmbruck Museum, Duisburg, RFA


Publication personnelle

Maintenant, livre-objet, Galleria Schwarz, Milan 1972


Oeuvre présentée

Considérations sur le nombre 8, huit-nuit, acht-nacht, otto-notte, eight-night, 1975, (objets)

J'ai commencé à travailler avec et sur les tarots sans m'en apercevoir pour ainsi dire. La première rencontre a été sans aucun doute le terme « tarot » avec sa saveur associative si mystérieuse à force de le retrouver au cours d'autres recherches il m'a attiré de plus en plus. Une fois pénétré la coquille de « ce jeu - non jeu », tantara des Rômes « machine pensante » de Raymon Lulle, etc., qui a contribué à amener à Campo dei Fiori Giordano Bruno, qui a facilité les spéculations les plus hasardeuses des cabalistes des dix-huitième et dix-neuvième siècles et qui est resté incompréhensible d'un point de vue rationnel, tout en poussant cette rationnalité aux sauts périlleux les plus tous, je me suis rendu compte que j'avais été contaminé par une façon de penser spécifique au tarot et que, dans de nombreuses chaines associatives, je répétais les structures de ce système. Si, en dix ans, j'ai compris quelque chose à la mécanique associative du tarot, c'est que chaque arcane est plus qu'une encyclopédie en ce qui concerne la quantité de notions, d'informations et d'images qu'il oblige à associer. Deux cartes mises ensemble correspondent déjà à vouloir lire et confronter deux encyclopédies en un instant, ce qui est impossible pour le laps de temps trop court de notre temporalité et de notre mode associatif. A ce point la dynamique du tarot peut jouer et, à l'instar de certains hallucinogènes, modifier la vitesse des associations et leur genre, provoquant ainsi un état de conscience non ordinaire avec une perception toute subjective du temps fort différente de l'ordinaire. (Les / King et, de façon plus simplifiée, les échecs agissent de la même façon) Une partie des objets, que j'ai pu réaliser depuis deux ans, ont constitué pour moi, en ce sens, une espèce de rampe de lancement, certains dans la même direction ou mieux, vers la même direction, beaucoup d'autres, au contraire, divergents.

Ugo Dossi, catalogue de la Galleria Schwarz, Milan, 1974
Accueil    I    Contact    I    Mentions    I    Plan du site    I    Modifications     I    Soumettre    I    Informations