ARCHIVES DE LA BIENNALE DE PARIS
1959
1961
1963
1965
1967
1969
1971
1973
1975
1977
1980
1982
1985
2004
2006-2008
 
Accueil > 1971 > Grèce
 
Généralités

Dates et lieux
Collaborations
Parc Floral de Paris
Patronage
Bourses

Textes

"Un hangar, des cables
et des baches",
J Nouvel, F Seigneur


"La communicationà distance
et l'objet esthétique", JM Poinsot


"Films d'artistes",
A Pacquement


"Art conceptuel : pratique
et théorie", A. Pacquement


"L'utilisation du langage dans
l'art conceptuel", C Millet


"Dessinateurs de presse",
C. Bouyeure


"Hyperréalisme",
D Abadie


Concept

Joseph Kosuth
Art and Language
Robert Barry
Victor Burgin
lan Burn
Giulio Paolini

Hyperréalisme

Gérard Titus-Carmel
Balthasar Burkhard
De Andrea
Klaus Bottger
Cynthia Carlson

Envoi

lan Baxter
Eric Andersen
Bernard Amiard
Noël Dolla

Interventions

Monika Baumgartl
Alighiero Boetti
Pier Paolo Calzolari

Travaux d'équipe

Atmosfield
Catalyseur urbain
Enviromental control
Frech air from lowland paradise
Cognition aerodynamic
I am system
Primar demonstrationen
Elevision interruption system
Terme relationnel

Films d'artistes

Vito Acconci
Christian Boltanski
Bruce Naumann
Jannis Kounellis
Dan Graham
Dennis Oppenheim
Richard Serra
Laurence Weiner
Richard Long
Giovanni Anselmo
Joseph Beuys
Alighiero Boetti
Daniel Buren
Gilbert and George
Mario Merz

Manifestations annexes

Invités du commissariat général
Le concept financier par Iris Clert
Atelier de création radiophonique
Jeunes peintres japonais
L'aliment blanc de Malaval
Dessinateurs de presse
Musique contemporaine
Galerie Darthea Speyer
Architecture-Urbanisme
Chronographismes 71
Composition musicale
Edition d'estampes
Films de cinéastes
Galerie Arnaud
Photographie
Groupe Zebra
Mel Ramsden
Interventions
Canada 4/3
Stampfli
Option 4
Envois
Kudo

Pays participants

Allemagne
Argentine
Autriche
Belgique
Bolivie
Brésil
Canada
Ceylan
Chili
Chypre
Colombie
Corée du Sud
Costa-Rica
Côte d'Ivoire
Danemark
Egypte
Equateur
Espagne
Etats-Unis
Finlande
Grande-Bretagne
Grèce
Guatemala
Hongrie
Inde
Irlande
Italie
Japon
Madagascar
Malaisie
Maroc
Nicaragua
Panama
Pays-Bas
Philippines
Pologne
République Dominicaine
Sénégal
Suède
Suisse
Tunisie
Turquie
URSS
Uruguay
Venezuela
Yougoslavie

Grèce

Commissaire national : G. Kalakalas
Assistant à la Chaire des Arts Plastiques de l'Université Technique Nationale d'Athènes.

Le problème principal qui s'est posé aux deux artistes représentant la Grèce à la Biennale de Paris est essentiellement l'interprétation d'un espace, son organisation plastique avec tous ses prolongements et variations possibles.

L'artiste peintre Diohandi présente un environnement intérieur et le sculpteur Denys Gherolimatos un ensemble de réalisations pour un parc. Diohandi est préoccupé par l'expression du temps et de l'espace. Chacune de ses oeuvres comprend une suite décomposable de toiles qui peuvent être déplacées. Elles peuvent former des frises continues, interrompues ou bien des compositions perpendiculaires débutant au sol, continuant sur la paroi et le plafond. Cet ensemble de structures suggère une nouvelle conception de l'espace qui s'étend, s'élargit, se déplace à volonté.

Cette liberté n'est toutefois pas anarchique. Au contraire, elle est rigoureusement disciplinée par un géométrisme sévère dont le cercle forme avec les carrés et les rectangles un contraste rythmique. Le tout est souligné par la sévérité chromatique dont la gamme se limite à la pureté du blanc, du noir et du rouge qui excluent toute concession aux nuances.

Pour Denys Gherolimatos, les éléments plastiques et chromatiques d'un espace déterminé constituent des préalables nécessaires. Ces éléments (masses bâties, sculptures, espaces libres, etc...) doivent être répartis de façon fonctionnelle, tout en tenant compte des besoins esthétiques et de ceux inhérents à la circulation.

Selon ce principe il procède à la structuration de l'environnement d'un parc. De plus, il ne néglige pas la richesse et la variété des matériaux actuels, cherchant à en utiliser un grand nombre et dans une gamme très diverse, depuis les plus conventionnels (pierre, granit, marbre, lave) jusqu'aux métaux (bronze, fer ou bois) pour aboutir aux matières plastiques.

II croit ainsi pouvoir donner une image de la mesure et des possibilités de l'intervention humaine dans un milieu naturel sans avoir recours à des éléments folkloriques.


DIOHANDI
(intervention)

Denis GHEROLIMATOS
(architecture-urbanisme)

Accueil    I    Contact    I    Mentions    I    Plan du site    I    Modifications     I    Soumettre    I    Informations