ARCHIVES DE LA BIENNALE DE PARIS
1959
1961
1963
1965
1967
1969
1971
1973
1975
1977
1980
1982
1985
2004
2006-2008
 
Accueil > 1971 > Grande-Bretagne
 
Généralités

Dates et lieux
Collaborations
Parc Floral de Paris
Patronage
Bourses

Textes

"Un hangar, des cables
et des baches",
J Nouvel, F Seigneur


"La communicationà distance
et l'objet esthétique", JM Poinsot


"Films d'artistes",
A Pacquement


"Art conceptuel : pratique
et théorie", A. Pacquement


"L'utilisation du langage dans
l'art conceptuel", C Millet


"Dessinateurs de presse",
C. Bouyeure


"Hyperréalisme",
D Abadie


Concept

Joseph Kosuth
Art and Language
Robert Barry
Victor Burgin
lan Burn
Giulio Paolini

Hyperréalisme

Gérard Titus-Carmel
Balthasar Burkhard
De Andrea
Klaus Bottger
Cynthia Carlson

Envoi

lan Baxter
Eric Andersen
Bernard Amiard
Noël Dolla

Interventions

Monika Baumgartl
Alighiero Boetti
Pier Paolo Calzolari

Travaux d'équipe

Atmosfield
Catalyseur urbain
Enviromental control
Frech air from lowland paradise
Cognition aerodynamic
I am system
Primar demonstrationen
Elevision interruption system
Terme relationnel

Films d'artistes

Vito Acconci
Christian Boltanski
Bruce Naumann
Jannis Kounellis
Dan Graham
Dennis Oppenheim
Richard Serra
Laurence Weiner
Richard Long
Giovanni Anselmo
Joseph Beuys
Alighiero Boetti
Daniel Buren
Gilbert and George
Mario Merz

Manifestations annexes

Invités du commissariat général
Le concept financier par Iris Clert
Atelier de création radiophonique
Jeunes peintres japonais
L'aliment blanc de Malaval
Dessinateurs de presse
Musique contemporaine
Galerie Darthea Speyer
Architecture-Urbanisme
Chronographismes 71
Composition musicale
Edition d'estampes
Films de cinéastes
Galerie Arnaud
Photographie
Groupe Zebra
Mel Ramsden
Interventions
Canada 4/3
Stampfli
Option 4
Envois
Kudo

Pays participants

Allemagne
Argentine
Autriche
Belgique
Bolivie
Brésil
Canada
Ceylan
Chili
Chypre
Colombie
Corée du Sud
Costa-Rica
Côte d'Ivoire
Danemark
Egypte
Equateur
Espagne
Etats-Unis
Finlande
Grande-Bretagne
Grèce
Guatemala
Hongrie
Inde
Irlande
Italie
Japon
Madagascar
Malaisie
Maroc
Nicaragua
Panama
Pays-Bas
Philippines
Pologne
République Dominicaine
Sénégal
Suède
Suisse
Tunisie
Turquie
URSS
Uruguay
Venezuela
Yougoslavie

Grande-Bretagne

Commissaire national : Gerald FORTY.
Deputy Director du Fine Arts Department auprès du British Council.

En faisant la sélection pour la Vlle Biennale de Paris de cette année, nous avons été influencés par deux tendances qui semblent particulièrement importantes parmi les jeunes artistes : d'une part le désir de donner une expression aux problèmes politico-socio-économiques en travaillant à des projets qui impliquent la réaction des spectateurs, et d'autre part un penchant pour le travail de groupe. Ceci ne veut pas dire qu'il n'y ait pas en Grande-Bretagne beaucoup d'artistes qui s'adonnent individuellement à l'art conceptuel, à l'hyperréalisme ou à la peinture et à la sculpture plus conventionnelles, mais nous avons jugé préférable de limiter notre intérêt à un aspect important de la scène contemporaine.

Nous présentons trois travaux d'équipe de ce genre - l'un exécuté grandeur nature en plein air, les deux autres sous forme de maquettes. Le premier, Atmosfield, exécuté par Graham Stevens et ses associés, est le plus récent d'une série de projets gonflables. II fait l'effet d'un objet sculptural géant : comme cadre à des événements utilisant la lumière, le son et des acteurs vivants, et comme environnement dans lequel le public peut jouer un rôle à la fois physiquement et mentalement. Cette fonction multiple provoque la participation du public et atteint un but social, tout en conservant la fonction traditionnelle de l'objet d'art en tant que moyen d'augmenter la conscience des choses et de procurer une satisfaction esthétique. Le terrain de jeux intégré pour en-fants, de T.J. Threlfall et du groupe du Loughborough College of Art, n'est pas un projet théorique et idéal, mais est strictement pratique et a été conçu en fonction d'un site à Nottingham. II est basé sur une enquête menée auprès des habitants du voisinage et est considéré comme susceptible d'être incorporé dans les projets de développement. Le terrain de jeux est traité comme une partie d'un environnement répondant aux besoins complets de la communauté. La troisième maquette, oeuvre de Mathew Riddout et de ses collègues de la Central School of Art and Design de Londres, représente un petit espace dans lequel un personnage peut s'exposer à un environnement dont il a le plein contrôle, comportant aussi bien la couleur et l'intensité d'éclairage (ce qui peut complètement transformer l'espace apparent) que la température, la ventilation et même des effets olfactifs. Si, d'un côté, ceci peut produire l'effet d'une cellule hédoniste, ce n'est pas là le but principal des créateurs, qui s'occupent de démontrer les possibilités pratiques d'obtenir la variété dans des intérieurs publics et privés, au moyen de contrôles presse-boutons. D'un point de vue conventionnel, la variété peut être illusoire, mais en fonction de la réaction humaine, elle est très réelle et pourrait avoir un effet énorme sur la qualité de l'environnement conçu par l'homme.

Les cinq films sélectionnés par le National Panel for Film Festivals pour la Biennale des Jeunes Artistes 1971 ont chacun un thème différent et, à une exception près, ils ont valu bien des éloges à leurs directeurs. Les deux films du Arts Council of Great Britain, sont caractéristiques du genre de travail couramment entrepris dans ce moyen, et ils sont tous deux inventifs et bien observés. Mummy Mummy, fait par un étudiant de la Polytechnic Cine School de Londres, est une étude macabre et surréaliste des efforts d'une mère trop indulgente pour tenter de satisfaire les moindres caprices de son fils "adulte". "Corne into my parlour" est un film animé situation extraordinaire en Grande-Bretagne où aussi bien la musique contemporaine que la musique médiévale jouissent d'une faveur sans précédent auprès des organisations culturelles officielles et du public en général. II convient donc que la BBC, qui diffuse plus de musique de compositeurs britanniques vivants que de compositeurs vivants de tous les autres pays réunis, ait choisi deux compositeurs jeunes et pratiquement inconnus, dont l'inspiration reflète les deux éléments principaux de la composition générale de la scène musicale en Grande-Bretagne. Duncan Druce représente la plus insaisissable des qualités : l'invention moderne. Martin Dalby est, lui, nettement influencé par l'héritage du passé.


John BEECH
(films de cinéastes)

Derek BOSHIER
(films de cinéastes)

Eddy BOWRY
(travaux d'équipe)

John COLTON
(travaux d'équipe)

lan COULSON
(travaux d'équipe)

Martin DALBY
(composition musicale)

Duncan DRUCE
(composition musicale)

Chris EVANS
(films de cinéastes)

Michael FARREL (travaux d'équipe)

Andrex FOREST
(travaux d'équipe)

Richard HAMILTON
(films de cinéastes)

Murdell JORDINE
(travaux d'équipe)

Stewart KINGTON
(travaux d'équipe)

Christopher MILLAND
(travaux d'équipe)

Anthony MURCHLAND
(travaux d'équipe)

Adrian NUTBEAM
(travaux d'équipe)

Mathew RIDOUT
(travaux d'équipe)

Jerry ROCHFORD
(travaux d'équipe)

Steven PADDEN
(travaux d'équipe)

Graham STEVENS
(travaux d'équipe)

Peter THEOBALD
(films de cinéastes)

Tim THRELFALL
(travaux d'équipe)

Trio Howard RILEY
(concerts)

Mike WILSW
(travaux d'équipe)

Accueil    I    Contact    I    Mentions    I    Plan du site    I    Modifications     I    Soumettre    I    Informations