ARCHIVES DE LA BIENNALE DE PARIS
1959
1961
1963
1965
1967
1969
1971
1973
1975
1977
1980
1982
1985
2004
2006-2008
 
Accueil > 1971 > Le Parc Floral de Paris
 
Généralités

Dates et lieux
Collaborations
Parc Floral de Paris
Patronage
Bourses

Textes

"Un hangar, des cables
et des baches",
J Nouvel, F Seigneur


"La communicationà distance
et l'objet esthétique", JM Poinsot


"Films d'artistes",
A Pacquement


"Art conceptuel : pratique
et théorie", A. Pacquement


"L'utilisation du langage dans
l'art conceptuel", C Millet


"Dessinateurs de presse",
C. Bouyeure


"Hyperréalisme",
D Abadie


Concept

Joseph Kosuth
Art and Language
Robert Barry
Victor Burgin
lan Burn
Giulio Paolini

Hyperréalisme

Gérard Titus-Carmel
Balthasar Burkhard
De Andrea
Klaus Bottger
Cynthia Carlson

Envoi

lan Baxter
Eric Andersen
Bernard Amiard
Noël Dolla

Interventions

Monika Baumgartl
Alighiero Boetti
Pier Paolo Calzolari

Travaux d'équipe

Atmosfield
Catalyseur urbain
Enviromental control
Frech air from lowland paradise
Cognition aerodynamic
I am system
Primar demonstrationen
Elevision interruption system
Terme relationnel

Films d'artistes

Vito Acconci
Christian Boltanski
Bruce Naumann
Jannis Kounellis
Dan Graham
Dennis Oppenheim
Richard Serra
Laurence Weiner
Richard Long
Giovanni Anselmo
Joseph Beuys
Alighiero Boetti
Daniel Buren
Gilbert and George
Mario Merz

Manifestations annexes

Invités du commissariat général
Le concept financier par Iris Clert
Atelier de création radiophonique
Jeunes peintres japonais
L'aliment blanc de Malaval
Dessinateurs de presse
Musique contemporaine
Galerie Darthea Speyer
Architecture-Urbanisme
Chronographismes 71
Composition musicale
Edition d'estampes
Films de cinéastes
Galerie Arnaud
Photographie
Groupe Zebra
Mel Ramsden
Interventions
Canada 4/3
Stampfli
Option 4
Envois
Kudo

Pays participants

Allemagne
Argentine
Autriche
Belgique
Bolivie
Brésil
Canada
Ceylan
Chili
Chypre
Colombie
Corée du Sud
Costa-Rica
Côte d'Ivoire
Danemark
Egypte
Equateur
Espagne
Etats-Unis
Finlande
Grande-Bretagne
Grèce
Guatemala
Hongrie
Inde
Irlande
Italie
Japon
Madagascar
Malaisie
Maroc
Nicaragua
Panama
Pays-Bas
Philippines
Pologne
République Dominicaine
Sénégal
Suède
Suisse
Tunisie
Turquie
URSS
Uruguay
Venezuela
Yougoslavie

Le Parc Floral de Paris

La Ville de Paris organisait en 1959 et 1964 au CNLT des Floralies Internationales qui furent un immense succès populaire, avec plus de deux millions de visiteurs pour ces deux manifestations.

Le Conseil de Paris fut alors tenté de créer un parc qui recevrait régulièrement des expositions sur les fleurs; sur le paysage en général, et c'est dans cet esprit qu'il vota les crédits pour aménager une partie du Bois de Vincennes, peu utilisée par le public : les abords des emprises militaires de la Pyramide et de la Cartoucherie. Ce parc put être inauguré par les 3èmes Floralies Internationales de Paris en 1969.

II fut ainsi réalisé un nouveau parc de vingt quatre hectares dont la conception d'ensemble est due au paysagiste Daniel Collin ; les travaux furent conduits à grande allure par l'ingénieur en chef Elie Revault, avec principalement les équipes d'ingénieurs et d'ouvriers de la Ville de Paris.

Après dix huit mois, en avril 1969, les Floralies Internationales furent inaugurées et reçurent 2500000 visiteurs jusqu'au 5 octobre, avec la participation de vingt pays étrangers.

Ainsi l'attrait populaire des jardins et des fleurs était confirmé et le Conseil de Paris vota les crédits pour continuer l'entretien et l'amélioration de ce parc en décidant de le consacrer aux activités culturelles de plein air, il en confia l'animation à l'Association pour le Rayonnement de l'Horticulture Française; le parc prenant le nom de Parc Floral de Paris fut ouvert le 1er mai 1970.

Depuis cette date des expositions se sont succédées et le Ministère des Affaires Culturelles, la Direction de l'Action Culturelle y présentent en permanence des sculptures monumentales ou moyennes qui ont donné à cet ensemble architectural une réputation internationale dans le monde des arts. En 1971, cette vocation en faveur des arts plastiques se confirme, après le Salon des Réalités Nouvelles, la Jeune Sculpture, voici la Biennale Internationale des Jeunes Artistes. En matière d'urbanisme et d'environnement la Préfecture de Paris a présenté une exposition résumant les efforts faits par la Ville de Paris pour créer et entretenir l'équivalent de 2 800 hectares d'espaces verts, soit 10 m2 par habitant.

Chaque dimanche après-midi, des spectacles sont offerts aux visiteurs du Parc Floral, voulant ainsi associer aux arts plastiques la musique, l'art dramatique, la danse.

Le succès de cette formule se traduit par une augmentation de 40% du nombre des visiteurs au cours des derniers mois. Je suis heureux d'accueillir dans ce Parc Floral de Paris pendant cinq semaines, les oeuvres de jeunes créateurs venus du monde entier. C'est bien dans les intentions de l'Association que je préside de favoriser non seulement l'art d'aujourd'hui mais l'art de demain, et je souhaite grand succès à la Biennale de 1971 ; ses organisateurs, ses artistes, le méritent.

André Planchet
Accueil    I    Contact    I    Mentions    I    Plan du site    I    Modifications     I    Soumettre    I    Informations