ARCHIVES DE LA BIENNALE DE PARIS
1959
1961
1963
1965
1967
1969
1971
1973
1975
1977
1980
1982
1985
2004
2006-2008
 
Accueil > 1965 > Suède
 
Généralités

Dates et lieux
Conseil d'administration
Commission permanente
Comité de réceptions
Extrait du règlement
Jurys internationaux
Patronage
Secrétariat

Groupes

GRAV

Participations

Peter Blake
Niele Toroni
Daniel Buren
Bernar Venet
Peter Stampfli

Erik Dietmann
Christian Boltanski
Gérard Titus-Carmel
Jean-Pierre Raynaud

Travaux d'équipe

Oratoire
Réquiem

Jardin d'hiver
Ecole lettriste
Espace-Mêlée
Centre Culturel
Etude d'une ville
Lieu de rencontre
Edition de gravure
Abri Anti-Atomique
Action sur un bidonville
Aménagement de plage

Manifestations annexes

Galerie Peintre du monde
Galerie Soleil dans la tête
Galerie F.Houston Brown
Galerie François Ledoux
Composition musicale
Galerie Lentremonde
Galerie du Tournesol
Galerie Claude Levin
Galerie de France
Galerie R. Creuze
Galerie de jeunes
Galerie Lacloche
Librairie Nicaise
Galerie Lambert
Musée Galliéra
Films sur l'art
Galerie Zunini
Prix Lefranc
Colloques
Galerie "A"
Galerie 9
Théâtre
Forum

Pays participants

Allemagne
Autriche
Belgique
Brésil
Bulgarie
Canada
Ceylan
Chili
Colombie
Congo Léopoldville
Corée du Sud
Cuba
Danemark
Espagne
Etats-Unis
Finlande
France
Grande-Bretagne
Grèce
Guatemala
Hongrie
Inde
Iran
Irlande
Islande
Israël
Italie
Japon
Liban
Luxembourg
Madagascar
Maroc
Mexique
Norvège
Nouvelle-Zélande
Pakistan
Panama
Paraguay
Pays-Bas
Pérou
Philippines
Pologne
Portugal
République Arabe Unie
République Dominicaine
Roumanie
Suède
Suisse
Tchécoslovaquie
Tunisie
Turquie
URSS
Uruguay
Venezuela
Viet-Nâm
Yougoslavie

Suède

Commissaire général : Christer Jacobson
Directeur de l'Institut Suédois
Attaché culturel auprès de l'Ambassade de Suède à Paris

Une nouvelle génération de jeunes artistes est en train de se frayer une voie en Suède. Ils s'opposent résolument à la situation provinciale et conservatrice de l'art en Suède et sont davantage influencés par des artistes plus universels tels que Baertling, Fahlstrôm, Reuterswârd et Ultvedt que par les célébrités locales. Nombre d'entre eux se sont lassés de la dépendance traditionnelle de l'art suédois des courants parisiens et ont décidé de se tourner vers New York. La plupart de ces jeunes artistes sont cependant loin d'être prêts ou même mûrs. Il y a parmi eux de nombreux talents qui sont prometteurs, mais peu ont eu le courage d'aller jusqu'au bout et de faire sans compromis ce qu'ils désirent en leur for intérieur. Exactement comme dans la génération des artistes suédois plus âgés, il y a au sein de ces jeunes une tendance centripète qui les empêche de se porter aux extrêmes. Les tendances pop, surréalistes et op sont richement représentées mais ne possèdent guère de protagonistes purs. D'un autre côté, on ne pourrait trouver en Suède de jeune artiste qui soit totalement insensible à ces influences. D'une façon générale, le climat artistique s'y est modernisé avec une accélération sans précédent au cours des cinq dernières années. Nombreux sont aussi les jeunes artistes travaillant dans les arts graphiques, domaine où les résultats se sont révélés fort intéressants.

Nils G. Stenqvist a fait ses débuts comme une sorte d'enfant-miracle du graphisme et est déjà professeur à l'Ecole des Beaux- Arts de Stockholm. li a commencé par s'inspirer du surréalisme, mais s'exprime à présent dans un lan gage abstrait et non-formel. Bernt Pettersson est un artiste d'un tout autre genre. Il mène de front plusieurs styles différents, préférant influencer le spectateur plutôt que d'exprimer sa propre personnalité, Il se ressent fortement de Duchamp, Joyce, Parker et Schwitters et une grande partie de ses productions artistiques en sont des commentaires. Ancien musicien de jazz, la langue anglaise lui est devenue une façon naturelle de s'exprimer. Roj Friberg vient de Gôteborg et est l'un des quelques jeunes artistes suédois de valeur qui soient domiciliés en dehors de Stockholm. Il est fortement influencé par Francis Bacon. On a beaucoup recours à lui en Suède pour les dessins d'illustrations et il s'essaie également à différentes expériences décoratives. Alors que les jeunes talents graphiques abondent en Suède, il y a pénurie de jeunes sculpteurs. Le plus important est peut-être Karl-Olov Bjôrk. Il écrivit un livre il y a quelques années, dans lequel il accusa l'Ecole des Beaux-Arts de Stockholm de maintenir des méthodes d'enseignement conservatrices et conventionnelles. Ce livre donna lieu à de vifs débats mais amena néanmoins de nombreuses améliorations. Bjork est également fortement engagé dans le domaine politique. La figure centrale de ce petit groupe de jeunes artistes constructivistes en Suède est Lars Englund. Il a assemblé autour de lui une phalange internationale d'artistes de même orientation, lIs ne sont pas nombreux, mais ont une grande importance pour notre vie artistique. Englund lui-même avait d'abord travaillé d'une façon très ascétique, mais il a commencé au cours de ces dernières années à produire un art plus sensuel. Il se livre également à présent à de nombreuses expériences sur le béton.

Ludvig Rasmusson


Peinture et dessin

Lars ENGLUND
Né en 1933 à Stockholm (Suède)
Montage cinématographique, 1963 (laque, 168 x 100), Coll. William Aronowitsch, Stockholm
Relief en zinc I, 1964 (zinc, 71 x 71), Coll. Ralph Herrmanns
Relief en zinc Il, 1964 (zinc, 71 x 71), Coll. Jeanette Bonnier

Roj FRIBERG
Né en 1934 à Uddevalla (Suède)
Hommage à Sigmund Freud, 1965 (crayon, 90 x 100)
Limite mnémonique, 1965 (crayon, 70 x 100)
Intérieur I, 1965 (crayon, 70 x 100)
Intérieur lI, 1965 (crayon, 70 x 100)
Conférencier, 1965 (crayon, 70 x 100)


Sculpture

Kari-Olof BJORK
Né en 1936 à Linkôping (Suède)

La Vénus de Skinnskatteberg : le kiosque à journaux ferme à 9 heures et Eric de Burtràsk n'est pas encore venu dans sa Volvo sport. Est-ce qu'on va aller danser, ce soir?, 1964 (matière plastique, 70 x 20 x 30)

Mon coeur bat à rideau ouvert pendant que les mouches jouent de la harpe sur mes nerfs, 1964 (matière plastique, 160 x 60 x 50)

Puis-je tremper mes lèvres dans ta poudre jusqu'à ce que les Barracudas aient passé?, 1964 (matière plastique, 200 x 150 x 30)

Avec les soutes à bombes ouvertes, nous pénétrâmes dans la mer et laissâmes tomber le feu sur les amoureux de la plage, 1965 (matière plastique, 50 x 150 x 50)

Ce que je voulais dire perdit son importance lorsque les oiseaux emménagèrent, 1965 (matière plastique, 200 x 200 x 45)

Un portrait des étés de mon enfance, 1965 (matière plastique, 80 x 50 x 30)

Les gens sans culture l'aimeront certainement, disait le professeur pendant que la vieille Grecque coulait, 1965 (matière plastique, 200 x 75 x 75)

Lars ENGLUND
Né en 1933 à Stockholm (Suède)
Relief, 1964 (bronze, 59 x 39 x 30), Coll. Eva af Buren


Gravure

Berndt PETTERSON
Né en 1930 à Stockholm (Suède)
Hommage à Kurt Schwitters, 1961 (lithographie, 45 x 35)
A la Kurt, 1961, (chromatique, 24 x 34)
"Bildpâseri".1964 (impression, 30 x 21)
Mise en pages, 1962 (impression, 50 x 35)
"Good-will", 1964 (impression, 50 x 35)
"Ollo-dikt", 1964 (impression, 50 x 70)
Bonnes Pâques, 1965 (impression, 30 x 25)

Nils G. STENQVIST
Né en 1934 à Stockholm (Suède)
Voyage (triptyque), 1963 (chromatique, 50 x 100)
Réflexion, 1963 (chromatique, 78 x 50)
Firmament étoilé, 1965 (chromatique, 100 x 100)
Sceau, 1965 (chromatique, 82 x 50)

Accueil    I    Contact    I    Mentions    I    Plan du site    I    Modifications     I    Soumettre    I    Informations