ARCHIVES DE LA BIENNALE DE PARIS
1959
1961
1963
1965
1967
1969
1971
1973
1975
1977
1980
1982
1985
2004
2006-2008
 
Accueil > 1965 > Nouvelle-Zéelande
 
Généralités

Dates et lieux
Conseil d'administration
Commission permanente
Comité de réceptions
Extrait du règlement
Jurys internationaux
Patronage
Secrétariat

Groupes

GRAV

Participations

Peter Blake
Niele Toroni
Daniel Buren
Bernar Venet
Peter Stampfli

Erik Dietmann
Christian Boltanski
Gérard Titus-Carmel
Jean-Pierre Raynaud

Travaux d'équipe

Oratoire
Réquiem

Jardin d'hiver
Ecole lettriste
Espace-Mêlée
Centre Culturel
Etude d'une ville
Lieu de rencontre
Edition de gravure
Abri Anti-Atomique
Action sur un bidonville
Aménagement de plage

Manifestations annexes

Galerie Peintre du monde
Galerie Soleil dans la tête
Galerie F.Houston Brown
Galerie François Ledoux
Composition musicale
Galerie Lentremonde
Galerie du Tournesol
Galerie Claude Levin
Galerie de France
Galerie R. Creuze
Galerie de jeunes
Galerie Lacloche
Librairie Nicaise
Galerie Lambert
Musée Galliéra
Films sur l'art
Galerie Zunini
Prix Lefranc
Colloques
Galerie "A"
Galerie 9
Théâtre
Forum

Pays participants

Allemagne
Autriche
Belgique
Brésil
Bulgarie
Canada
Ceylan
Chili
Colombie
Congo Léopoldville
Corée du Sud
Cuba
Danemark
Espagne
Etats-Unis
Finlande
France
Grande-Bretagne
Grèce
Guatemala
Hongrie
Inde
Iran
Irlande
Islande
Israël
Italie
Japon
Liban
Luxembourg
Madagascar
Maroc
Mexique
Norvège
Nouvelle-Zélande
Pakistan
Panama
Paraguay
Pays-Bas
Pérou
Philippines
Pologne
Portugal
République Arabe Unie
République Dominicaine
Roumanie
Suède
Suisse
Tchécoslovaquie
Tunisie
Turquie
URSS
Uruguay
Venezuela
Viet-Nâm
Yougoslavie

Nouvelle-Zéelande

Commissaire général : J. Malcolm
Queen Elisabeth II Arts Council

L'arrivée des colons européens et de leurs missionnaires chrétiens, affaiblissant les racines sociales et ethniques de la vie polynésienne, a porté un coup mortel à la tradition maorie auparavant virile dans les arts visuels. Les tentatives qui ont suivi pour rem placer cette culture par un produit importé forment la base dont découlent la peinture et la sculpture contemporaines de la Nouvelle-Zélande. Le mot "isolement" a souvent été prononcé à l'égard de cet art. Il peut expliquer un certain caractère provincial mais n'excuse certainement pas la stérilité ou le manque d'invention. Ceci est particulièrement vrai en ce qui concerne le vocabulaire formel et valable que le maori a créé dans le même vide insulaire. Cette impuissance remonte plutôt à une certaine division entre les arts visuels et la nation qu'ils représentent. Notre culture est encore marquée d'une préciosité importée, ayant peu de rapport avec un milieu néo-zélandais et un peuple original. Devant cette grande difficulté, on essaie, à Auckland (dans l'île du nord), de mettre le public en contact avec les artistes néo-zélandais au moyen d'un grand nombre de galeries exposant surtout des oeuvres locales. Les résultats de cet effort sont déjà remarquables puisque Auckland est devenu un centre actif pour les jeunes peintres. Bien qu'il soit trop tôt pour prédire une nouvelle vigueur dans les arts visuels en Nouvelle-Zélande, les sculptures de Greer Twiss qui a tiré son inspiration des sports athlétiques de la Nouvelle-Zélande et des événements locaux, les peintures de Pat Hanly qui a retrouvé les qualités singulières de la lumière des antipodes, permettent au moins de reconnaître l'honnêteté de nos artistes basée sur l'observation.

Mike Dunn

Accueil    I    Contact    I    Mentions    I    Plan du site    I    Modifications     I    Soumettre    I    Informations