ARCHIVES DE LA BIENNALE DE PARIS
1959
1961
1963
1965
1967
1969
1971
1973
1975
1977
1980
1982
1985
2004
2006-2008
 
Accueil > 1963 > URSS
 
Organisation

Patronage
Conseil d'administration
Commission permanente
Secrétariat
Comité de réceptions
Extrait du règlement
Jurys internationaux
Participations
Calendrier

Sélection de participants

Christo
Niki de Saint Phalle
Daniel Spoerri
Grav
Groupe Mu
Groupe Lettriste
Finis Tarrae
Pierre Schaeffer
Pierre Boulez
Ianis Xenakis
Peter Blake
David Hockney
Peter Stampfli
Nicolas Schöffer
Georges Braque
Salvador Dali
Foujita
Vassili Kandinsky
Lurcat Van Dongen

Manifestations annexes

Travaux d'équipe
Auditorium
Musique enregistrée
Cabines
Films sur l'art
Art du langage
Recherche
Jeunes interprètes
Tribune libre
Jazz
Plateau d'essai
Colloques
Prix de jeunes artistes
Edition de gravures
Sculptures architecturales
Oeuvres des maîtres
Nouvelle figuration
Peintres coréens
L'atelier-école Legueult
Abbatoirs 2
Complémentaire

Pays participants

Allemagne
Argentine
Australie
Belgique
Brésil
Bulgarie
Canada
Ceylan
Chili
Chine
Colombie
Congo Brazzaville
Corée
Cuba
Danemark
République Dominicaine
Equateur
Espagne
Etats-Unis
Finlande
France
Grande-Bretagne
Grèce
Hongrie
Inde
Iran
Irlande
Israël
Italie
Japon
Liban
Luxembourg
Madagascar
Maroc
Mexique
Norvège
Nouvelle Zélande
Pakistan
Pays-Bas
Philippines
Pologne
Portugal
Roumanie
Sénégal
Suède
Suisse
Tchécoslovaquie
Tunisie
Turquie
URSS
Uruguay
Vénézuela
Yougoslavie
URSS

Commissaire général : Mme Proskournikova
Chef de Bureau au Comité d'Etat du Conseil des Ministres de l'URSS.

C'est dans l'oeuvre des jeunes que l'on voit le plus nettement l'esprit de notre temps. L'homme, le destin de l'homme, la lutte pour un avenir meilleur et juste sont les traits dominants des beaux-arts soviétiques, traits les plus caractéristiques de l'art qui, par conséquent, exercent une grande influence sur ses sujets et sa forme. La lutte pour la paix, pour le droit au travail, pour la liberté, l'égalité et la fraternité, pour le bonheur simple et humain, est devenue depuis longtemps déjà le but des peuples soviétiques. Dans cette lutte noble, les artistes peintres soviétiques prennent une part active, dédiant leurs ceuvres aux grands et éternels idéaux de l'humanité. Les savants affirment que l'âge d'or n'est pas enterré sous le fardeau des siècles, dans l'obscurité des légendes historiques, mais qu'au contraire, il est devant nous, là où le travail créateur de l'humanité fraye le chemin. Nos routes mènent en avant, nous pensons toujours à l'avenir, au royaume plein de soleil du travail. Le travail a créé l'homme, a fait notre planète plus noble et plus belle. L'art soviétique a toujours été plein de confiance en l'avenir, et il se consacre à rapprocher cet avenir pour que nous puissions le voir apparaître dans ce qui se passe à l'heure actuelle autour de nous. Voilà pourquoi l'artiste peintre rencontre l'arrivée du nouveau jour avec tant de joie sur les routes peuplées de files ininterrompues de voitures et de camions. L'artiste peintre sait déceler avec beacuop de délicatesse le rythme du mouvement, la beauté originale du paysage industriel contemporain; il cherche à le comprendre, à le réaliser, à le ranimer. La compréhen-sion de la beauté du monde raisonnablement transformé, aide l'artiste à montrer l'état intérieur de notre vie contemporaine, son énergie créatrice. Ces mots-là peuvent d'ailleurs servir à situer le peintre de la République d'Azerbaidjan, Tair Salakhov. L'homme, c'est un critérium de la valeur artistique de n'importe quelle oeuvre. L'homme, ce mot-là donne la sensa-tion d'une notion générale, mais les hommes, eux, sont tellement différents que l'artiste a pu voir cette différence qui caractérise chaque être humain. Salakhov a su saisir le caractère du compositeur Kara-Karaev dans son portrait qui nous évoque une corde tendue; le portrait "Oncle Pacha" de Serge Lebedev, qui nous attire par le regard attentif de ses yeux perçants. Deux hommes nous regardent dans le blanc des yeux, mais les expressions de leurs visages sont différentes. II semble que nous voyons toute la vie dure qui se reflète sur la figure du kolkhozien Mtiulichvili, cette vie dure gravée sur son visage, par les plus brûlés de soleil.

C'est l'expérience et la sagesse de l'homme que Gouram Guélavoni cherche à faire valoir dans son tableau. Et voilà, devant nos yeux, juste le contraire, une espèce de jeu de mot : "conducteur de tracteur". On s'attend à voir un homme bien taillé, un mécanicien dans un blouson taché de graisse, mais nous voyons un garçon tout jeune dont les yeux rayonnent de bonheur. Moldavien de nationalité, Stépan Toukhar connaît profondément la vie de son peuple, ce qui lui donne la possibilité de s'exprimer de tout son cceur. Les jeunes peintres soviétiques prennent comme base, pour leurs généralisations, des connaissances concrètes et exactes : la connaissance de la nature, la connaissance de la vie. Le sculpteur Viatcheslav Klokov a travaillé beaucoup en faisant le portrait d'une trayeuse kolkhozienne, mais ce portrait nous semble plus large que le but concret. II a intitulé son oeuvre : "A midi", et on peut tout y voir : l'abondance des champs fertiles, la fatigue noble des mains et la maturité de la vie qui a atteint l'épanouissement. La toile de Rita Valnéré : "Femme avec un enfant" n'est pas du tout prétentieuse. Mais si on réfléchit, même un instant, on devine le dessein de l'artiste de faire parcourir le spectateur à travers plusieurs périodes de la vie. L'amour de la terre natale, de la maison, aide les artistes à mieux comprendre et apercevoir la beauté dans les choses les plus simples et les plus ordinaires. Mais peut-on nommer "ordinaire " la fête du Printemps sur la terre purement russe de Vladimir, qui a lieu dans les décors de la transparence verdoyante des bouleaux, dans la fraîcheur des herbes des prairies qui font tourner la tête? Quand la construction de la maison est presque terminée, lorsqu'on arrive au point le plus haut des échafaudages qui sentent encore la forêt, on peut dire : nous avons déjà le chevron, on pendra bientôt la crémaillère et un nouveau foyer se mettra à palpiter, autour duquel seront à leur aise les vieillards et les soldats qui ont survécu à la dernière guerre, et les jeunes qui ont bâti de leurs propres mains leur pre-mière maison. N'est-ce pas cela que raconte la toile de Indoulis Zarign? Aldona Skiroutité crée ses gravures comme on compose des chants. Dans ses oeuvres, il y a quelque chose d'épique, de continu. Ou bien c'est le labou-reur qui bêche un long sillon ou bien c'est un tissu luisant qui coule dans les mains habiles d'un tisserand, ou encore, quelque part, très loin au bout du champ, un jeune homme et une jeune fille mènent leur conversation d'amour. Et les épis très lourds, penchent leurs têtes d'or dans les mains fatiguées du laboureur comme un don inestimable de la terre et les trains révèlent l'abondance et la prospérité.

Les jeunes maîtres héritent de tout ce qu'il y a de meilleur dans la culture nationale et développent les traditions glorieuses. Le dessinateur Illarione Galicine qui a fait avec tant d'amour le portrait de son maître, le grand graveur russe Vladimir Favorsky, possède incontestablement une maîtrise peu ordinaire. Regardez de quelle façon il a réussi à disposer les plans dans sa linogravure "Sur la terrasse". Le blanc et le noir mènent entre eux une espèce de lutte plastique, ce qui favorise l'harmonie et la force d'expression de tout l'ensemble. La vie du pays donne aux artistes peintres toutes sortes d'impressions et il n'y a pas d'obstacles pour la jeune énergie. Victor Popkov a tiré d'intéressants sujets de son voyage à l'Altai où on construit le chemin de fer Abakan-Taichet. André Toutounov a passé beaucoup de temps chez les pêcheurs. La poésie du Nord a ébloui Anatole Borodine. On contemple les mouvements lents et rythmiques des tapissières du Tourkménistan dans le tableau d'Amane Amangueldyev. La toile de Tatiana Golembiévskaya donne l'impression de la fête joyeuse de la jeunesse et de la beauté. Dans notre vie le romantisme entre avec plus de force. La ferme confiance en notre cause, en l'utilité et l'importance de notre travail plane aujourd'hui sur notre oeuvre. Dans tous les coins de notre pays, ce sont les jeunes, enthousiastes, qui frayent le chemin vers l'avenir. Et, ce qui est surtout remarquable, c'est que les artistes marchent comme tous les autres constructeurs du nouveau monde. De nos jours, le romantisme et la poésie ont acquis des traits plus simples et plus sévères. Mais notre simplicité ce n'est pas l'ordinaire, et notre sévérité ce n'est pas l'ascétisme et le renoncement. La sim plicité se voit dans la grandeur d'âme des hommes, dans le naturel de leur comportement, dans le désir de l'artiste de voir les traits les plus simples et, par conséquent, les plus humains. La vie, partout, avec le travail et les joies modestes devient gaie et belle et sonne comme une chanson solennelle. Nous aimons la vie. On ne le cachera jamais! Mais nous nous rappelons les jours terribles de la guerre, et nous vénérons les noms des héros qui resteront gravés dans notre mémoire, pour toujours. La Patrie n'oubliera jamais ses fils disparus. Et, comme un regret, solennellement et tragiquement, résonne le monument en granit dédié aux victimes du fascisme de Guédéminas locubonis.

Nous aimons la vie et on nous a appris l'importance de la vie. C'est pour cela que notre lutte devient de plus en plus persévérante pour le présent, pour le futur et pour le communisme. C'est le sens vivifiant et la grande poésie de notre art.

louri Khalaminsky

----------------------------------------------------------------------------------------------

Section arts plastiques
Peinture et dessin


Aman AMAMNGUELDIEV
né en 1930 à Achkhabad (URSS)
Les tapissières, 1961 (huile, 220 x 79), coll. du Musée des Arts plastiques d'Achkhabad

Albert DILBARIAN
né en 1928 à Tbilissi (URSS)
Rentrée du travail, 1960 (huile 75 x 162), coll. de la Direction des Expositionsdu Fonds des Artistes de l'URSS

Tatiane GOLEMBIEVSKAJA
née en 1936 à Kiev (URSS)
Céramiques ukrainiennes, 1960 (huile, 152 x 220), coll. du Ministère de la culture de l'URSS

Gouram GUELOVANI
né en 1928 à Tbilissi (URSS)
Vladimir Iljitch Lenine, 1961 (huile, 215 x 260), coll. de la Direction des expositions du ministère de la culture de Georgie
Le portrait du kolkhozien Mtioulichvili Alexis, 1961 (huile, 80 x 100), coll. de la Direction des Expositions du Fonds des Artistes de l'URSS

Valery KOKOURINE
né en 1930 à Vladimir (URSS)
La fin de l'automne, 1961 (huile, 69 x 99), coll. du Ministère de la Culture de R.S.F.S.R.
Première verdure, 1961 (huile, 110 x 80), coll. de la Direction des Expositions du Fonds desArtistes de l'URSS

Victor POPKOV
né en 1932 à Moscou (URSS)
Conducteur de moissonneuse - batteuse Petokhov, 1962 (gouache 60 x 83). De la série "Sovkhoz Jjevrsky des terres vierges", coll. de la Direction des Expositions du fonds des Artistes de l'URSS

Tair SALAKHOV
né en 1928 à Bakou (URSS)
Convoi, 1958 (huile, 200 x 150), coll. de la Direction des Expositions du Fonds des Artistes de l'URSS
Le portrait de Kara-Karaev, 1960 (huile, 203 x 120), coll. de la Direction des Expositions du Fonds des Artistes de l'URSS

André TOUTOUNOV
né en 1928 à Moscou (URSS)
Dans le bourg des pêeurs, 1961 (huile, 200 x 100), coll. du Ministère de la Culture de l'URSS et de R.S.F.S.R.
Les premiers pas, 1959 (huile, 80 x 133), coll. du Ministère de la Culture de l'URSS et de R.S.F.S.R.

Rita VALNERE
née en 1929 à Auzskis (URSS)
Les femmes à l'enfant, 1961 (huile, 84 x 84.), coll. de la Direction des Expositions du Fond des Artistes de l'URSS

Indoulis ZARIGNE
né en 1929 à Riga (URSS)
Nous avons déjà les poutres, 1960 (huile, 280 x 180), coll. du Ministère de la Culture de l'URSS

Sculpture

Guediminas Aljbino IOKOUBONIS
né en 1928 à Kunichkis (URSS)
La mère - monument aux victimes du fascisme en Pirtchupise - 1961-1962 (granit, 45 x 140 x 48), coll. de la direction des Expositions et panorama du Ministère de la Culture de l'URSS

Viatcheslav KLOKOV
né en 1928 à Kharkov (URSS)
Midi, 1961 (bois, 110 x 150 x 120), coll. du Ministère de la Culture de l'l'URSS

Serge LEBEDEV
né en 1929 à Moscou (URSS)
Eleveur kolkhozien, 1961 (bois 50 x 50 x 52), de la série ''Oncle Pacha"

Borîs PLENKINE
né en 1930 à Léningrad (URSS)
Métallurgiste du four Martin, 1959 (bronze, 30 x 65 x 21).
Portrait de F. Zaretsky, maïtre du four Martin, 1959 (bronze, 88 x 64 x 58).

Gravure

Anatole BORODINE
né en 1935 à Anesauli (URSS)
Deux mères, 1961 (gravure sur linoleum, 50 x 60), de la série "Dans la Toundra", coll. de la direction du Fonds des Artistes de l'URSS
Arrivés de la Toundra, 1961 (gravure sur linoleum, 55 x 35), de la série "Dans la Toundra", coll. de la Direction du Fond des Artistes de l'URSS
Famille de l'éleveur de rennes, 1961 (gravure sur linoleum, 60 x 45), de la série "Dans la Toundra", coll. de la Direction du Fonds des Artistes de l'URSS

Denissov VASSILY
né en 1931 à Moscou (URSS)
Vers le soir, 1961 (linogravure, 72 x 45), de la série "sur l'Angara", coll. de la Direction des Expositions du Fonds des Artistes de l'U.R.S.S.
Monteurs, 1961 (linogravure, 71 x 50). de la série "sur l'Angara", coll. de la Direction des Expositions du Fonds des Artistes de l'URSS

Marion GOLITSINE
né en 1928 à Moscou (URSS)
L'artiste Favorski au travail, 1961 (gravure sur linoleum, 55 x 43), coll. de la Direction des Expositions du Fonds des Artistes de l'URSS.
Sur la terrasse, 1959 (gravure sur linoleum, 60 x 44), de la série "Les jours ouvrables de la banlieue", coll. de la Direction des Expositions du Fonds des Artistes de l'URSS.

Aldona SKIRUTITE
né en 1932 à Chaulai (URSS)
Loin dans le champ, 1962 (gravure sur linoleum, 66 x 40), coll. de la Direction des Expositions du Fonds des Artistes de l'U.R.S.S.
L'enfant de la terre, 1962 (gravure sur linoleum, 66 x 40), coll. des Expositions du Fonds des Artistes de l'URSS

Stepan TOUKHAR
né en 1928 à Kichinev (URSS)
Tractoriste, 1961 (gravure sur linoleum, 40 x 50), de la série "Les gens riches de la Moldavie", coll. de la Direction des Expositions du Fonds des Artistes de l'URSS
Horticulteurs, 1961 (gravure sur linoleum, 40 x 50), de la série "Les gens riches de la Moldavie", coll. de la Direction des Expositions du Fonds des Artistes de l'URSS
Accueil    I    Contact    I    Mentions    I    Plan du site    I    Modifications     I    Soumettre    I    Informations