ARCHIVES DE LA BIENNALE DE PARIS
1959
1961
1963
1965
1967
1969
1971
1973
1975
1977
1980
1982
1985
2004
2006-2008
 
Accueil > 1963 > Belgique
 
Organisation

Patronage
Conseil d'administration
Commission permanente
Secrétariat
Comité de réceptions
Extrait du règlement
Jurys internationaux
Participations
Calendrier

Sélection de participants

Christo
Niki de Saint Phalle
Daniel Spoerri
Grav
Groupe Mu
Groupe Lettriste
Finis Tarrae
Pierre Schaeffer
Pierre Boulez
Ianis Xenakis
Peter Blake
David Hockney
Peter Stampfli
Nicolas Schöffer
Georges Braque
Salvador Dali
Foujita
Vassili Kandinsky
Lurcat Van Dongen

Manifestations annexes

Travaux d'équipe
Auditorium
Musique enregistrée
Cabines
Films sur l'art
Art du langage
Recherche
Jeunes interprètes
Tribune libre
Jazz
Plateau d'essai
Colloques
Prix de jeunes artistes
Edition de gravures
Sculptures architecturales
Oeuvres des maîtres
Nouvelle figuration
Peintres coréens
L'atelier-école Legueult
Abbatoirs 2
Complémentaire

Pays participants

Allemagne
Argentine
Australie
Belgique
Brésil
Bulgarie
Canada
Ceylan
Chili
Chine
Colombie
Congo Brazzaville
Corée
Cuba
Danemark
République Dominicaine
Equateur
Espagne
Etats-Unis
Finlande
France
Grande-Bretagne
Grèce
Hongrie
Inde
Iran
Irlande
Israël
Italie
Japon
Liban
Luxembourg
Madagascar
Maroc
Mexique
Norvège
Nouvelle Zélande
Pakistan
Pays-Bas
Philippines
Pologne
Portugal
Roumanie
Sénégal
Suède
Suisse
Tchécoslovaquie
Tunisie
Turquie
URSS
Uruguay
Vénézuela
Yougoslavie

Belgique

Commissaire général : Van Lerberghe
Conseiller à la propagande artistique au Ministère de l'Éducation Nationale et de la Culture

La Belgique a choisi cette année de présenter à la Biennale des Jeunes un travail d'équipe. La Direction en a été confiée à Octave Landuyt, peintre, céramiste et professeur de dessin à l'école normale de Gand. Celui-ci a fait appel, pour le réaliser, à plusieurs anciens élèves et a bien voulu nous donner la notice explicative suivante : Notre groupe n'est pas né d'une clause figurant au règlement d'une Biennale. En fait, il est l'incarnation d'un centre de Visual research, émanant lui-même de la prise de conscience, puis de l'adoption d'un point de vue méthodologique : l'image, sa conception, sa formation, ses relations, ses stimuli (perception), son évolution, ses modifications (influences), ses possibilités... Le tout poussé à l'extrême de son aspect totalitaire, dont les formes traditionnelles d'expression picturale et sculpturale ne viennent à constituer qu'un élément.

L'extension du programme requérait un nouveau mode de travail : celui d'équipe sous la direction d'un brain trust. Les conceptions hypérindividualistes du XIXe siècle devaient faire place à un labeur anonyme, dont l'évolution fait le résultat d'une nouvelle manière collective de penser : la manière "picturale" qui, tout en appliquant de remar-quables méthodes scientifiques, se présente pourtant encore provisoirement, d'une façon en même temps variante; combinatoire et permutatrice (nous avons essayé de rendre par ces mots "plus ou moins français" l'adjectif flamand composé de mots à racines françaises (N. du T.). Les relations formelles qui sont exposées ici ont été conditionnées d'un côté par le plan d'ensemble, de l'autre par la modicité des possibilités de réalisation. L'image est devenue une expression de la lumière par le truchement d'un support matériel. Pour ce faire, le problème se posait sur un plan, formation de l'image, lumière, support, impliquant des possibilités combinatoires, variantes et permutatrices :

- formation de l'image, élaborée en fonction de la lumière et du support ;
- lumière, essayée depuis sa plus forte intensité jusqu'à sa totale extinction ;
- support, passant de la surface plane à la surface courbe avec, sur ces surfaces, formations tant positives que négatives ;
- problèmes de répartition de la lumière posés par l'image : l'emploi d'écrans translucides produi-sit une sorte d'image négative, qui rendit visible la structure intime de chaque touche, une espèce de radiographie de l'image.
" Nous avons tenu à bien distinguer les éléments " spectaculaires ", appartenant aux espaces publics - étang, pilier, ronde-bosse, parois - des éléments " intérieurs ", écrans téléguidés, aux possibilités illimitées.

"Dans cette dernière conception, l'image fut fractionnée (ouverture de l'image) de telle sorte que chaque partie fut en fonction de l'autre et put opérer selon les trois manières de base de penser. "Le téléguidage est imposé par la distance de l'image". Quant à l'étang, il est la réalisation d'un seul élément par l'étude complète de ceux qui forment écran sur un support fluide, dont la mobilité, fractionnant les reliefs, est rendue visible par la réverbération de la lumière sur les écrans. Le pilier, enfin, illustre un fragment de l'étude, sous leur aspect cinétique des jeux de lumière croisés. Sur cette étude vient encore se greffer celle de l'anamorphisme des surfaces courbes, comme cela se produit aussi sur les parties hémisphériques de ce pavillon. Les parois et les surfaces qui dominent l'étang ont été traitées en aluminium coloré pour rendre possible les jeux de reflets dans les vitrages dépolis. "Soulignons pour conclure qu'il ne s'agit pas ici d'une première étape, mais seulement, et tout au plus, de la présentation d'un aspect déterminé de cette première étape, réalisé par les jeunes du groupe après un grand effort, en lui-même bien plus important de pensée évolutive."

O. Landuyt
(traduit du néerlandais)




1 - étang lumineux
2 - cylindre cinétique
3 - panneau lumineux
4 - sculpture à reflets
5 - panneau relief
6 - surface convexe
7 - sphères lumineuses
8 - images téléguidées


Oeuvre collective présentée sous la direction d'Octave Landuyt

Werner Cuvelier
Né en 1939 (peintre)

Walter de Buck
Né en 1934 (sculpteur)

Karel Dieriks
Né en 1940 (peintre)

Hubert Minnebo
Né en 1940 (peintre)

Roland Monteyne
Né en 1932 (peintre)

Plat van Weerst (compositeur)

Goethals (compositeur)

Les appareils électroniques ont été prêtés par les Usines Carad d'Harelbeke.
Aluchromies offertes par le Groupe des Aluchromlstes Belges.

Section décoration théâtrale

John Bogaertz
Né en 1940 à Anvers (Belgique)
Henri IV, 1963

Section films sur l'art

Les élèves de 18 à 25 ans de la classe de cinéma de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture et des Arts Décoratifs de Bruxelles, sous la direction artistique de Luc Haesaerts.

Jean Milo
peinture du rythme et de la lumière, 1962-1963 (couleurs)

François Weyergans
Né en 1933
Jérome Bosch, 1963 (couleurs)

Accueil    I    Contact    I    Mentions    I    Plan du site    I    Modifications     I    Soumettre    I    Informations