ARCHIVES DE LA BIENNALE DE PARIS
1959
1961
1963
1965
1967
1969
1971
1973
1975
1977
1980
1982
1985
2004
2006-2008
 
Accueil > 1963 > Allemagne
 
Organisation

Patronage
Conseil d'administration
Commission permanente
Secrétariat
Comité de réceptions
Extrait du règlement
Jurys internationaux
Participations
Calendrier

Sélection de participants

Christo
Niki de Saint Phalle
Daniel Spoerri
Grav
Groupe Mu
Groupe Lettriste
Finis Tarrae
Pierre Schaeffer
Pierre Boulez
Ianis Xenakis
Peter Blake
David Hockney
Peter Stampfli
Nicolas Schöffer
Georges Braque
Salvador Dali
Foujita
Vassili Kandinsky
Lurcat Van Dongen

Manifestations annexes

Travaux d'équipe
Auditorium
Musique enregistrée
Cabines
Films sur l'art
Art du langage
Recherche
Jeunes interprètes
Tribune libre
Jazz
Plateau d'essai
Colloques
Prix de jeunes artistes
Edition de gravures
Sculptures architecturales
Oeuvres des maîtres
Nouvelle figuration
Peintres coréens
L'atelier-école Legueult
Abbatoirs 2
Complémentaire

Pays participants

Allemagne
Argentine
Australie
Belgique
Brésil
Bulgarie
Canada
Ceylan
Chili
Chine
Colombie
Congo Brazzaville
Corée
Cuba
Danemark
République Dominicaine
Equateur
Espagne
Etats-Unis
Finlande
France
Grande-Bretagne
Grèce
Hongrie
Inde
Iran
Irlande
Israël
Italie
Japon
Liban
Luxembourg
Madagascar
Maroc
Mexique
Norvège
Nouvelle Zélande
Pakistan
Pays-Bas
Philippines
Pologne
Portugal
Roumanie
Sénégal
Suède
Suisse
Tchécoslovaquie
Tunisie
Turquie
URSS
Uruguay
Vénézuela
Yougoslavie

Allemagne

Commissaire général : Herbert Pee
Directeur du Musée Municipal d'Ulm

Les jeunes artistes allemands commencent à s'engager dans des voies nouvelles. Une évolution analogue peut d'ailleurs être constatée dans d'autres pays. Une concentration de la forme se prépare et l'on reconnaît là une volonté de retourner à la figuration. Certes, il ne faut pas s'attendre à retourner à la forme humaine, à la représentation de la nature. La chose essentielle est que les expériences du passé récent restent présentes dans les oeuvres actuelles. Le but final de cette évolution n'est pas encore apparent et ne peut être entrevu qu'occasionnellement. II est évident que ce mouvement favorise la sculpture et la fait retourner vers sa nature initiale. La plastique de masse domine chez les jeunes artistes allemands, en opposition à la plastique de l'espace. Les figurations cristallines d'Erich Hauser, qui semblent enfermer l'espace encore libre à l'instant même, prouvent la vitalité durable d'un volume organique. L'acier vigoureux donne de la tension et de l'énergie à ces "mégalométaux" qui ne sont pas modelés mais appliqués plaque par plaque et soudés par le feu. La matière reste entièrement présente et rien ne l'empêche de s'épanouir souverainement et de créer l'espace. Un contrôle supérieur maîtrise la force élémentaire et, de l'extérieur blindé, jaillit parfois un son mythique.Lothar Fischer travaille d'une tout autre façon. Son matériau est la terre cuite qu'il emploie en parois minces, comme un potier. Une fantaisie, nourrie des forces de la terre, mène ce Bavarois à des figurations d'idoles dans lesquelles s'unissent l'écho des cultures antérieures et un folklore toujours vivant avec une menace surréelle. La forme qui s'élève paresseusement est souvent remplie d'un humour capricieux. Les jeunes peintres allemands de cette Biennale, évoluent entre les pôles de la peinture expressive et la contemplation. Le monde de Walter Stôhrer se situe dans une "action-painting" allemande pleine de rythmes soudains et poussés, de formes mou-vementées et passionnées, d'ensembles de lignes spontanées, de mélodies puissantes et colorées. A l'opposé de cette force prodigieuse qui n'a rien de reposant, voici l'intense rigueur paisible avec laquelle Konrad Brockstedt construit ses images. C'est par des accords presque monochromes que ses groupes, ses surfaces, ses murs transparents se solidifient, marqués et tracés par un très léger écoulement de lignes secrètement mouvementés, et de figurations tournées vers la poésie. Les oeuvres de Pitt Moog occupent une position intermédiaire. Ses figures sont sans affectation de bravade, peintes en couleurs pures, très caractéristiques, en brun et en gris. Elles renferment un esprit équilibré dont les jeux de formes pleines de fantaisie gagnent de plus en plus en expression, importance et actualité. Les images enroulées de Josua Reichert forment par elles-mêmes un ensemble. Provenant de la tradition de Werkman et de l'école de Grieshaber, ce typographe est un artiste plein d'idées. II couvre la surface avec des rangées de lettres entrant en action par des combinaisons variées et innombrables. Le puissant tracé de l'écriture et la coloration lapi-daire font la richesse et l'abondance des structures posées en série l'une sur l'autre. De l'interruption du texte (qui reste tout juste lisible), l'ordre de l'image se forme, un ordre artistique avec un caractère semblant définitif. Le graphisme, en tant que surface en relief, est devenu aujourd'hui une possibilité reconnue. Rudolf Schoofs a trouvé les formes revêches, les couleurs fanées, les lignes pierreuses de ses gravures dans le paysage du Karst des Alpes Méridionales. La décomposition linéaire y est remplacée par une figuration dont l'apparente dureté rend vivant un monde riche de nuances. Dans la section "travaux d'équipe", la Répu-blique Fédérale d'Allemagne est représentée par une maquette qui a été créée par le "Gruppe Spur" de Munich. L'architecte, le sculpteur et le peintre ont réalisé l'esquisse d'un édifice qui, en dehors de toute fonction habituelle, intègre autant que possible les arts dans la construction, l'utilisation et la vie de "la maison". Ici, la forme irration-nelle a le pas sur la figure rationnelle. Dans la section musicale, les compositions de Karlheinz Stockhausen, de Werner Heider, de Georg Krbll, de Helmuth Lachenmann et de Josef Anton Riedl révèlent la richesse des moyens d'expres-sion de la jeune musique allemande.

Herbert Pee

----------------------------------------------------------------------------------------------

Section arts plastiques
Peinture et dessin

Konrad BROCKSTEDT
Né en 1929 à Hambourg (Allemagne)
Groupement, mouvement aisé, 1960 (huile, 70 x 100), coll. Kunsthalle Recklinghausen
Barrage, mur, 1962 (huile, 75 x 100), coll. Albert Schulze Vellinghausen Harvest-Dorsten

Erich HAUSER
Né en 1930 à Riedheim, Würtemberg (Allemagne)
Dessin I, 1963 (crayon, 61 x 86)
Dessin II, 1963 (crayon, 61 x 86)

Pitt MOOG
Né en 1932 à Kempfenbrunn, Spessart (Allemagne)
Acrobate, 1961 (mixte, 160 x 130)
3 Figures, 1961 (mixte, 120 x 75)
3 Figures, 1961 (mixte, 120 x 75)
3 Figures, 1961 (mixte, 120 x 60)

Josua REICHERT
Né en 1937 à Stuttgart (Allemagne)
Trois textes sur l'histoire de la porcelaine, 1961 (impression à la main, 300 x 120)
Trois textes sur l'histoire de la porcelaine, 1961 (impression à la main, 300 x 120)
Trois textes sur l'histoire de la porcelaine, 1961 (impression à la main, 300 x 120)

Walter STOHRER
Né en 1937 à Stuttgart (Allemagne)
Moolb I, 1963 (huile, 140 x 155)
Moolb II, 1963 (huile, 125 x 145)
Moolb 111, 1963 (huile, 140 x 100)

Sculpture

Lothar FISCHER
Né en 1933 à Germersheim, Pfalz (Allemagne)
La lunaire, 1962 (terre cuite, 60 x 29), coll. Ernst Kirchhoff, Munich
Aieule, 1962 (terre cuite, 54 x 28)
La maison de l'enfance, 1963 (terre cuite, 48 x 38)


Erich HAUSER
Né en 1930 à Riedheim, Wurtemberg (Allemagne)
Acier 8, 1962 (acier, 95 x 88 x 84)
Acier 4, 1963 (acier, 147 x 135 x 138)
Acier 6, 1963 (acier, 255 x 235 x 155)
Relief acier 2 (acier, 169 x 172 x 28)

Gravure

Rudolf SCHOOFS
Né en 1932 à Goch (Allemagne)
Série "Plateau de Caussols", 1963 (33 x 51)
Série "Plateau de Caussols", 1963 (32 x 50)
Série "Plateau de Caussols", 1963 (50 x 55)
Série "Plateau de Caussols", 1963 (50 x 55)
Série "Plateau de Caussols", 1963 (66 x 50)

Section travaux d'équipe

"Spur-Bau", 1963 (maquette en terre cuite peinte, 60 x 90 x 90).

Le "Spur-Bau", issu de la collaboration d'un sculpteure de trois peintres, est la contribution du "Groupe Spur" de Munich aux nouvelles possibilités d'organisation de l'espace qui - d'après l'expérience faite dans le présent - se distinguera des conceptions d'espace du temps passé. Ce modèle pour un projet fantaisiste figure comme pierre fondamentale dans l'évolution d'une architecture visionnaire. Le "Spur-Bau" est une ceuvre sans but, une construction irrationnelle, formée par une attitude organique plastique. Le modèle présenté n'est qu'une proposition pour maintes exécutions possibles.

Lothar FISCHER
Né en 1933 à Germersheim (Allemagne), sculpteur

Heimrad PREM
Né en 1934 à Roding (Allemagne), peintre

Helmut STURM
Né en 1932 à Fürth (Allemagne), peintre

Peter ZIMMER
Né en 1936 à Berlin (Allemagne), peintre

Section composition musicale

Werner HEIDER
Né en 1930 à Fürth (Allemagne)
Inventio II pour clarinette (B) solo, 1961

Georg KROLL
Né en 1934 à Linz Rhein (Allemagne)
Sonate pour flûte alto solo, 1959, Kranischsteiner Institut Musical, Darmstadt.

Helmut LACHENMANN
Né en 1935 à Stuttgart (Allemagne)
Cinq strophes pour 9 instruments, 1961

Josef Anton RIEDL
Né en 1929 à Munich (Allemagne)
Cycle de 4 études (musique électronique) 1959-1960-1962, Studio Siemens, Munich.

Karlheinz STOCKHAUSEN
Né en 1928 à Moldrath -Cologne (Allemagne)
Moments pour soliste soprano, choeur mixte (4 groupes) et instrumentistes (13 exécutants), 1962, Westdeutscher Rundfunk, Cologne

Section films sur l'art

Wolfgang RAMSBOTT
Né en 1934 à Hambourg (Allemagne)
L'Ecluse, 1961 (noir)

Accueil    I    Contact    I    Mentions    I    Plan du site    I    Modifications     I    Soumettre    I    Informations