ARCHIVES DE LA BIENNALE DE PARIS
1959
1961
1963
1965
1967
1969
1971
1973
1975
1977
1980
1982
1985
2004
2006-2008
 
Accueil > 1963 > Travaux d'équipe N° 219
 
Organisation

Patronage
Conseil d'administration
Commission permanente
Secrétariat
Comité de réceptions
Extrait du règlement
Jurys internationaux
Participations
Calendrier

Sélection de participants

Christo
Niki de Saint Phalle
Daniel Spoerri
Grav
Groupe Mu
Groupe Lettriste
Finis Tarrae
Pierre Schaeffer
Pierre Boulez
Ianis Xenakis
Peter Blake
David Hockney
Peter Stampfli
Nicolas Schöffer
Georges Braque
Salvador Dali
Foujita
Vassili Kandinsky
Lurcat Van Dongen

Manifestations annexes

Travaux d'équipe
Auditorium
Musique enregistrée
Cabines
Films sur l'art
Art du langage
Recherche
Jeunes interprètes
Tribune libre
Jazz
Plateau d'essai
Colloques
Prix de jeunes artistes
Edition de gravures
Sculptures architecturales
Oeuvres des maîtres
Nouvelle figuration
Peintres coréens
L'atelier-école Legueult
Abbatoirs 2
Complémentaire

Pays participants

Allemagne
Argentine
Australie
Belgique
Brésil
Bulgarie
Canada
Ceylan
Chili
Chine
Colombie
Congo Brazzaville
Corée
Cuba
Danemark
République Dominicaine
Equateur
Espagne
Etats-Unis
Finlande
France
Grande-Bretagne
Grèce
Hongrie
Inde
Iran
Irlande
Israël
Italie
Japon
Liban
Luxembourg
Madagascar
Maroc
Mexique
Norvège
Nouvelle Zélande
Pakistan
Pays-Bas
Philippines
Pologne
Portugal
Roumanie
Sénégal
Suède
Suisse
Tchécoslovaquie
Tunisie
Turquie
URSS
Uruguay
Vénézuela
Yougoslavie

Travaux d'équipe nr 219

Le Laboratoire des arts

Clavier énergétique utilisé pour la création artistique, permettant l'expression spatiale, plastique, colorée et mobile de thèmes poétiques et musicaux. Cadre d'événements artistiques, véritable instrument qui, par l'introduction de l'énergie en art, modèle et modifie l'espace, le son et la lumière. Cette libération de toute limitation offre à l'artiste des sources nouvelles de création, des moyens accrus d'expression magique et d'interpénétration totale des arts. L'homme, acteur ou le spectateur est extrait de ses dimensions habituelles. Le Laboratoire des Arts est formé de plusieurs espaces intermédiaires et interchangeables. Dans le cadre de cette manifestation, il a été présenté un de ces éléments-unités dits "Espace-Artiste" où l'équipe réalise ses expériences de synthès




Equipe
Coordinateur et responsable de l'équipe
RENUCCI Jean-Louis
Né à Philippeville en 1929 (Algérie)
Architecte D.P.L.G.
----------------------------------------------------------------------------------------------

Philosophie de l'espace
Alata Félix-Antoine
Né à Paris en 1929 (France)

Organisation de l'espace
Renucci Jean-Louis et Alata Félix-Antoine

Organisation de l'action et du temps
Renucci-Convers Janine
Née à Alger en 1929 (Algérie)
Sculpteur

Conseiller Technique
Payen Georges
Né à Alger en 1931 (Algérie)
Ingénieur E.S.E.


ARTS PLASTIQUES

Plastique de grands déplacements et théorie des mouvements
RENUCCI-CONVERS Janine
Sculpteur

Peinture et Ambiances colorées
Calsat Dominique
née à Boulogne-sur-Seine en 1936 (France)
Peintre

Vivien Annick
Née à Levallois en 1931 (France)
Peintre


ART MUSICAL

Séquence Musicale et Instrumentale
Pouget René
Né à Péret en 1929 (France)
Compositeur

ART LYRIQUE

Arseguet Lise
Née à Belforten 1931 (France)
Soprano

ART POETIQUE

Schneider Jean-Claude
Né à Paris en 1936 (France)
Poète

ART CINEMATOGRAPHIQUE

Nantet Bernard
Né à Paris en 1938 (France)
Réalisateur Photographe

Cormillot André
Né à Tours en 1938 (France)
Cinéaste

L'équipe a reçu la collaboration technique du Groupe de Recherches Musicales de la R.T.F. pour les enregistrements

Interprètes : Jean-Pierre Lituac et Pierre Vernier
Prise de son : Nguyen Van Tuon
Réalisation : François Bayle





INVITES

François Bayle
Séquence de musique expérimentale

Max Ingrand
Eléments de verre oeuvré

Etienne-Bertrand Weill
" Méta-formes "

Pour les photographies scientifiques fournies par : CNRS, ONERA, Commissariat de l'Energie Atomique, IRSLD., SNCF, GDF, Observatoire de Paris, Centre National d'Etudes des Télécommunications, Kodak-Pathé.

Cet ensemble a été réalisé grâce à la participation :

Pour les ensembles fixes et mobiles: Etablissements Maillet, Aluminium Français, Procol
Pour les glaces, les miroirs et l'insonorisation : Saint-Gobain
Pour la synchronisation : Synchro Sonorisation, Procédé Lumitone
Pour les éclairages : EDF, Eclairage Scenilux, Cremer, Compagnie des lampes Mazda
Pour les moteurs et ensembles tournants : Maison J.A.F.

220 ABATTOIR

Abattoir n. m. = Etablissement dans lequel on abat et prépare les animaux destinés à la consommation. Les abattoirs doivent être tenus proprement. Encycl. Un abattoir comprend des bouveries, des bergeries, des porcheries, des brûloirs ou grilloirs pour les porcs, des triperies, des frigorifiques, des fonderies pour le suif, des écuries, des réservoirs d'eau, des égouts, une voirie pour recevoir les détritus, etc. V. Abattage, boucherie, équarissage. c Les abattoirs sont rangés parmi les établissements dangereux et insalubres, c'est-à-dire qu'ils doivent être éloignés des habitations particulières. Ils sont placés sous la surveillance de l'autorité municipale au point de vue de l'hygiène et de l'admission des bestiaux à abattre. L'établissement d'un abattoir entraîne la suppression des tueries particulières, les habitants conservent toujours le droit d'abattre chez eux les porcs qu'ils élèvent pour leur consommation personnelle, pourvu que l'abattage se passe dans un lieu clos et séparé de la voie publique. " (nouveau Larousse Universel 1955. Page 2 - Tome 1). Quatre corps ouverts, quatre souvenirs, quatre instigateurs de crimes contre l'humanité, quatre fabricants de conflits. L'intérêt est de réussir à vivifier et à maintenir chez les spectateurs, même si cela ne dure que quelques secondes, la mémoire d'une peur que nous oublions avec facilité. Ce seront des secondes volées à l'ennui et à la mécanique quotidienne. J'ai éprouvé un tout spécial plaisir à peindre ces tableaux. J'imaginais mes personnages, disons "les responsables" pour nous comprendre, étalés dans la chambre opératoire. Je découvre en me servant d'un bistouri-pinceau tout ce qu'il peut y avoir de sinistre dans de pareils corps. Quel plaisir de mettre à jour des scènes de leur vie sordide, cachées entre coeur et poumons, des symboles louches dissimulés dans un coin d'estomac, le secret de leurs attitudes falsifiées dans le grouillement de leurs intestins. J'allais de surprise en surprise... Mon vomissement va me permettre de pouvoir peindre pendant quelques temps de jolis paysages campagnards et bucoliques où les bergères se laissent poursuivre par les bergers... Mais il faudra bien vite que je retourne à mes vivisections.

Eduardo Arroyo

Le thème de la violence dans la mesure où elle s'exprime quotidiennement autour de nous a été adopté par les six auteurs du projet. Le problème pour moi était de faire une réalisation plastique sur un thème qui à première vue était loin de toute plastique. J'espère l'avoir résolu en ramenant l'architecture à la nudité terrible du cube et en créant la nécessaire impression d'angoisse par l'effondrement du plafond vers le sol.

Mark Biass

En faisant mes constructions en bois, le charme brutal de la démolition et la rustique beauté des portes de grange m'ont amené à la réalisation d'une sorte de machine où, sous forme de coussins fades, tantôt érotiques, tantôt sadiques, s'introduit un élément quelque peu corporel. Un nom s'impose immédiatement : machine à torture. La construction que je viens de faire pour notre abattoir est la synthèse de toutes ces machines. Je la vois comme un moyen de révéler toute une catégorie d'émotions que je ne saurais exprimer autrement. Si j'ai réussi, vous découvrirez ces sensations cachées en faisant fonctionner ma machine.

Mark Bruss

Aujourd'hui plus que jamais est nécessaire la critique de la religion ainsi que la mise en accusation des organisations policières. Aujourd'hui, je le répète, plus que jamais, la religion sous le masque hypocrite de I"'humanisme" essaye de lutter contre tout esprit de révolte. L'artiste contemporain doit être conscient de ce problème qui, étant une question de vie ou de mort, menace les principes fondamentaux de l'être humain.

Jorge Camacho

Ce ne sont pas des morts gentils, morts dans un lit, à la petite semaine, ni de vieux morts moyenâgeux, où quelques échantillons désuets de danse macabre mexicaine, non, ce sont les morts violents, les morts récents ramassés ou déterrés sur les champs d'agonie du monde, milliers de morts brûlés vifs d'Hiroshima (l'histoire de Jeanne d'Arc est risible depuis ça), morts aseptisés des grands abattoirs ultra-modernes : Dachau, Buchenwald, Auschwitz, avec toilette mortuaire à la chaux et études de productivité, morts des charniers bien empilés comme des jeux de cube et entassés comme des bouts de bois, morts des évasions ratées, restés accrochés aux barbelés et qui ont séché là comme du vieux linge, morts d'Algérie, du ghetto de Varsovie, séries, fin de séries, soldes de corps troués, charcutés, mutilés, éventrés, torturés, grillés, défigurés, rétrécis, rouillés, devenus couleur de cendres et d'épluchures, voilà les morts que j'ai voulu peindre. Je leur ai construit des cercueils pour les mettre à l'abri et je ai alignés, palissade de malheur, otages exécutés, témoins à charge contre notre folie et notre oubli, épouvantails funèbres plantés au coin de nos mémoires, morts-troncs, aux yeux-trous et aux bouches tombes. Morts, vos cris de silence et vos supplications sourdes hurlent à notre tranquillité et à notre bonne conscience. Morts, si vos crachats sanguinolants de dégoût pouvaient mettre un peu de couleur sur nos faces de lâches. Morts pour nous - donc pour rien - rendez nous stériles ou donnez nous des enfants-monstres pour que nous nous souvenions des carnages et que ne revienne pas le temps des abattoirs.

Pierre Pinoncelli

II a fallu des milliers d'années de doctrine religieuse, de civilisation avec des sages, des prophètes, des penseurs, des philosophes et des hommes de bonne volonté pour qu'aujourd'hui nous puissions avoir des chambres de torture, des camps de concentration, des frontières et des hommes - chewing-gum.

Gérard Zlotykamien


' ... Ils jouissent d'impunité parce qu'ils sont morts, on s'amuse de les rencontrer dans quelques musées, mais non, ils sont là, dans la pénombre de notre système de pensées. Ils nous gênent, nous voulons les replacer dans l'arrogance de la lumière... "

Des gens comme nous, le professeur Guilio Carlo Argan, de l'Université de Rome, les appelle " les derniers martyrs ". Nous nous opposons violemment à être comparés à des martyrs, carie mot même soulève en nous la plus grande répugnance.

Eduardo Arroyo
Né en 1937 à Madrid (Espagne)
peintre

Mark Biass
né en 1928 à Villeurbanne (France)
architecte

Mark Bruss
né en 1937 à Alkmaar (Pays-Bas)
sculpteur

Jorge Camacho
né en 1934 à la Havane (Cuba)
peintre

Pierre Pinoncelli
Né en 1929 à Saint-Etienne (France)
peintre

Gérard Zlotykamien
Né en 1940 à Paris (France)
peintre

APPROCHE D'UN SANCTUAIRE

L'étude a porté sur l'enchaînement des formes et leur allègement progressif, l'intention étant de "conduire", "d'appeler" vers le sanctuaire, dans une atmosphère de plus en plus propice à la méditation. La lumière préexistante élimine peu à peu les ombres du chaos... Eve-Les Prophètes - La Mère de Dieu. Réalisation en céramique. Toit-vitrail : luminosité et souffle divin.

Jean-Claude Arnaud
Né en 1936 à Mandeurre (France)
peintre

Marie-Hélène Chamant
Née en 1944 à Paris (France)
peintre

Jean-François Delamarre
Né en 1937 à Paris (France)
urbaniste

Monique Filippi
Née en 1939 à Marseille (France)
peintre

Jean-Baptiste Leducq
Né en 1934 à Roubaix (France)
sculpteur

Florence Lemagny
Née en 1943 à Versailles (France)
peintre

Henri Yeruchalmy
Né en 1940 à Paris (France)
peintre

ELEVES DES ATELIERS D'ART SACRE

Baptistère Saint-Jean

Notre projet s'incorpore dans un programme paroissial : à proximité de l'Eglise, un bassin au milieu duquel s'élève le Baptistère, qui traduit par sa forme libre, sa sculpture et sa peinture, l'impression d'eau qui est le symbole d'enlèvement du péché. Une vasque en béton, constitue la couverture, laquelle est percée de canons de lumière, jaillissant à travers des dalles de verre, et agités par les mouvements d'eau que contient la vasque. La fermeture extérieure est faite en voiles de béton brut de décoffrage ; sur les parois intérieures, se trouve la fresque qui représente par ses tons le Premier Sacrement qui doit rappeler à l'enfant et au parrain qu'ils ont pris engagement envers l'Eglise. Un déambulatoire, entre la fresque et la scul-pture, permet à la famille et aux amis, de circuler et de suivre la cérémonie à travers la sculpture.

Joseph KOPRIVA
Né en 1935 (Yougoslavie)
peintre

Anton Korady
Né en 1931 à Stropkov (Tchécoslovaquie)
architecte

Ervin Patkai
Né en 1837 8 Bebekscsaba (Hongrie)
sculpteur

CITE DE LA COUR DES NATIONS DE TOUS LES ARTS

L'ensemble est composé de trois bâtiments :
- le théâtre qui sert en même temps de salle de concert,
- l'auditorium avec salle de projection,
- au fond se trouve placé le bâtiment pour les expositions, bibliothèque et administration.

Dominique Bernhardt
Né en 1932 à Thonon-les-Bains (France)
peintre

Stephan KILAR
Né en 1936 à Foldeak (Hongrie)
sculpteur

Peter Raksanyi
Né en 1935 à Budapest (Hongrie)
architecte


FINIS TARRAE

(Mutation Zoomorphe à usage océanographique implantée à Ouessant).

Devant l'impuissance des arts plastiques traditionnels à saisir et à exprimer le monde contemporain dans son unité et sa diversité, nous avons tenté d'élaborer une oeuvre réellement collective, aboutissement concerté de savoirs et de pratiques les plus différents. Une méthode nouvelle devait âtre créée pour réaliser cet art nouveau : ce fut l'analyse de structures arbitrairement choisies, leur manipulation et leur "mutation"... Ce qui vous est présenté à cette exposition est l'une de nos premières recherches expérimentales à structure originelle dodécaphonique.

LE GROUPE MU

Gilles Cantagrel
Né en 1937 à Paris (France)
musicien

Jacques Convert
Né en 1933 à Creil (France)
architecte

Jean-Michel Guillaume
Né en 1938 à Paris (France)
architecte

Claude Leguen dit Pierre Baye
Né en 1928 à Tours (France)

Jacques Léonard
Né en 1931 à Paris (France)
peintre

Claude Lhoste
Né en 1929 à Charenton (Frande)
sculpteur

André Plisson
é en 1939 à Seigy (France)
peintre

Maurice Sergent
Né en 1934 à Paris (France)
graveur

THEATRE

Ce théâtre - destiné principalement à la poésie - a été étudié à partir de nécessités élémentaires et fonctionnelles (scène, vision, spectateurs, etc.,) en remettant constamment en question des formes automatiques pour arriver à un tout orga-nique dans lequel architecture - sculpture - gravure sont intimement liées et inséparables, ce tout participant déjà à la fête poétique, à l'acte créateur qu'est un spectacle de poésie. Ce n'est pas une recherche d'ambiance dans laquelle seraient données des représentations, mais une architecture définitive qui serait - déjà - une fête poétique.

Alain Baranger
Né en 1935 à Beauvais (France)
architecte

G. Michel Brita
Né en 1938 au Raincy (France)
graveur

Michel Gérard
né en 1938 à Paris (France)
sculpteur

LE GROUPE LETTRISTE

(Les moins de 35 ans du Groupe Lettriste)

Si l'art figuratif ne peut s'exprimer que par un vocabulaire grossier et limité, si l'art abstrait ne peut agir que par des éléments - le point, la ligne, la surface - encore plus pauvres et plus vagues, seul le lettrisme propose aujourd'hui, à la peinture et à la sculpture, le vocabulaire intégral, contenant tous les lexiques possibles, basés sur la particule première de la lettre et du signe. Tant que le problème d'un moyen de communication quelconque, de la moindre forme d'écriture ou de transmission, se posera à l'homme, le lettrisme restera actuel et vivant. Les travaux du groupe de la Biennale tendent à dévoiler que l'univers est rempli de textes menaçants ou consolants, de formules multiplicatrices de bonheur ou de malheur, de mots fatidiques, paradisiaques ou infernaux, dont chaque trait est lourd d'une signification compliquée. Si l'espace parle enfin réellement, l'aeil doit réellement écouter, tandis que l'ensemble des sens bouleversés est entraîné vers une évolution infinitesimale aux échelons déterminés avec une rigueur sans faille.

Robert Altmann
Né en 1942 à La Havane (Cuba)
peintre

Lébert Bethune
Né en 1936 à Kingston (Jamaique)
poète, peintre

Jean-Louis Brau
Né en 1930 à Saint-Ouen (France)
peintre

Lotte Char
Née en 1932 à Paris (France)
peintre

Aude A. Jessemin
Née en 1935 à Prémilly-sur-Claise (France)
peintre

Eliane Papai
Née en 1935 à Paris (France)
peintre

Bernard Reboul
Né en 1930 à Saint-Flour (France)
architecte

Jacques Spacagna
Né en 1936 à Paris (France)
peintre

Frédéric Studeny
Né en 1935 à Agen (France)
peintre

Gil J. Wolmann
Né en 1929 à Paris (France)
écrivain, peintre

Jacques Xerri
Né en 1936 à Paris (France)
sculpteur

Accueil    I    Contact    I    Mentions    I    Plan du site    I    Modifications     I    Soumettre    I    Informations