ARCHIVES DE LA BIENNALE DE PARIS
1959
1961
1963
1965
1967
1969
1971
1973
1975
1977
1980
1982
1985
2004
2006-2008
 
Accueil > 1963 > Prix de jeunes artistes
 
Organisation

Patronage
Conseil d'administration
Commission permanente
Secrétariat
Comité de réceptions
Extrait du règlement
Jurys internationaux
Participations
Calendrier

Sélection de participants

Christo
Niki de Saint Phalle
Daniel Spoerri
Grav
Groupe Mu
Groupe Lettriste
Finis Tarrae
Pierre Schaeffer
Pierre Boulez
Ianis Xenakis
Peter Blake
David Hockney
Peter Stampfli
Nicolas Schöffer
Georges Braque
Salvador Dali
Foujita
Vassili Kandinsky
Lurcat Van Dongen

Manifestations annexes

Travaux d'équipe
Auditorium
Musique enregistrée
Cabines
Films sur l'art
Art du langage
Recherche
Jeunes interprètes
Tribune libre
Jazz
Plateau d'essai
Colloques
Prix de jeunes artistes
Edition de gravures
Sculptures architecturales
Oeuvres des maîtres
Nouvelle figuration
Peintres coréens
L'atelier-école Legueult
Abbatoirs 2
Complémentaire

Pays participants

Allemagne
Argentine
Australie
Belgique
Brésil
Bulgarie
Canada
Ceylan
Chili
Chine
Colombie
Congo Brazzaville
Corée
Cuba
Danemark
République Dominicaine
Equateur
Espagne
Etats-Unis
Finlande
France
Grande-Bretagne
Grèce
Hongrie
Inde
Iran
Irlande
Israël
Italie
Japon
Liban
Luxembourg
Madagascar
Maroc
Mexique
Norvège
Nouvelle Zélande
Pakistan
Pays-Bas
Philippines
Pologne
Portugal
Roumanie
Sénégal
Suède
Suisse
Tchécoslovaquie
Tunisie
Turquie
URSS
Uruguay
Vénézuela
Yougoslavie
Prix de jeunes artistes

Créé sur l'initiative de Monsieur André Malraux, Ministre d'Etat chargé des Affaires Culturelles, le Prix des Jeunes Artistes a été décerné en 1961 dans le cadre de la IIe Biennale de Paris de la façon suivante : Les exposants français avaient été invités à désigner un artiste parmi les exposants étrangers ; et les exposants étran-gers, se trouvant à Paris, avaient été invités à désigner un artiste parmi les exposants français.

Ce prix consistait pour chacun des deux lauréats en une somme de 2 500 F, l'achat d'une ceuvre, jusqu'à 2 000 F, et une exposition dans le cadre de la Biennale suivante.

Les lauréats de la IIe Biennale de Paris ont été :

- Horst Antes (Allemagne), désigné par les exposants français.
- Yerassimos Sklavos (France), désigné par les exposants étrangers.

L'un et l'autre bénéficient donc d'une exposition particulière de leur oeuvre à la IIIe Biennale de Paris.

Les jeunes artistes français de la Biennale de 1961, en désignant Horst Antes comme lauréat ont confirmé l'opinion déjà répandue en Allemagne où cet artiste est considéré comme étant fort important, parce - qu'il ouvre des voies nouvelles à la peinture. L'effet de ses tableaux antérieurs (1959-60) est basé sur la puissance évocatrice de la couleur. Elle s'assemble sur des surfaces mouvementées, activées, complétés par des petits "nids de couleur " laissant toujours imaginer le corporel. Le contenu figuratif du début constitue de plus en plus, au cours - des dernières années, le sens du tableau. Le geste libre, pittoresque et spontanément convaincant, qui a faitobtenir le "Prix des jeunes artistes" à Antes, est désormais retenu dans des figures démoniaques. L'action du tableau semble avoir évolué vers un monde de figures menaçantes, monumentales, délaissant la priorité acclamatoire de la couleur.

Dès 1962, la lutte dramatique entre cette forme nouvelle et son expression première peut être observée.

En 1963, les tableaux parviennent à une précision extraordinairement linéaire et corporelle, à une individualité et à une concentration de l'expres-sion, qui les mènent définitivement vers un point au-delà de la peinture des dernières décades, sans en ignorer les expériences. La couleur, gagnant en profondeur, reste encore le moyen primordial de la réalisation. Mais le problème du corps et de l'espace dans le, tableau, est posé une nouvelle fois. Antes a créé les ceuvres de cette exposition entre 22 et 26 ans. Dr Herbert Pee. Les objets que l'on a fait séjourner dans des sources pétrifiantes deviennent d'étranges sculptures : elles sont comme touchées par le bâton des fées, des fragments de vie brusquement immobilisés à un moment du temps. Les sculptures de Sklavos font penser à ces pièces mystérieuses. Avec leurs surfaces nettes, doucement grenues ou polies, leurs reliefs assouplis, aux lignes précises mais sans arêtes vives, elles sont toutes palpitantes de vie, d'une vie captive dans une souple gangue de sable fin. On les caresse de la main et de la pensée, et l'on a envie de s'introduire dans la'pénombre des crevasses qui les pénètrent. Ce sont des pièges à rêver, et lorsqu'on a commencé à les interroger on ne s'en détache pas volontiers. Elles ne relèvent pas de la génération spontanée. Au contraire, elles semblent être le fait d'une patiente rêverie dans laquelle la forme initiale se développe et lentement engendre ses ramifications. On peut aussi penser à l'opposé, que la forme initiale était ample et dure et que, peu à peu, les caresses et les violences de l'eau et du vent ont creusé ce volume dans ses parties les plus tendres, doucement modelé des colonnes, des quadrillages, composé des laby-rinthes aux souples enchaînements d'ombres et de lumières. Et l'on est tout surpris d'apprendre que c'est généralement par le feu que Sklavos contraint la matière à accepter les reflets de son imagination. De toutes façons, il n'est pas possible qu'un tel art soit du domaine de l'improvisation, car il laisse deviner trop de tourments secrets derrière ses appa-rences adoucies. Une telle intimité entre la pensée et la matière (elle se manifeste avec autant d'évidence dans les dessins) ne peut être obtenue que par une constante tension intérieure, grâce à laquelle la vie est réduite à ce qui est essentiel.

Raymond Cogniat


----------------------------------------------------------------------------------------------

Section arts plastiques
Peinture et dessin

Horst Antes
Né en 1936 à Heppenheim (Allemagne)

Harmas, 1959 (détrempe, huile et œuf, 140X 140)
Espace figuré, 1959 (détrempe, huile et œuf, 140 x 140)
Hiob, 1959-1960 (détrempe, huile et aeuf, 140x 100)
Erbach, 1959-1960 (détrempe, huile et œuf, 125x 95)
Flora, 1960 (détrempe, huile et œuf, 130x 100)
Portrait de l'artiste, 1960 (détrempe, huile et œuf, 140 X 86)
Accouchement, 1960 (détrempe, huile et ceuf,140v 104)
Couple, 1960 (détrempe, huile et œuf, 125 X 124)
Figure verte-blanche, 1960 (détrempe, huile et œuf, 130x 110)
Image du printemps, 1960 (détrempe, huile et œuf, 124x 135)
Fiancée, 1960 (détrempe, huile et œuf, 130x 80)
Figure, 1960 (détrempe, huile et œuf, 120X 90)
Figure Maja, 1960 (détrempe, huile et œuf, 120x 75)
Mademoiselle Phénix, 1961 (détrempe, huile et œuf, 105x 75)
Figure avec masque d'animal, 1961 (détrempe huile et œuf, 120x 75), coll. Galerie d'Eendt, Amsterdam
Vieux Portrait, 1961 (détrempe, huile et œuf, 115x 94), coll. Galerie d'Eendt, Amsterdam
Portrait pour Francesco Goya, 1961 (détrempe huile et œuf, 147X 91), coll. du Musée du 20e siècle, Vienne
Figure bleue, 1962 (détrempe, huile et œuf, 120X 95)
Figure pour Walter, 1962 (détrempe, huile et œuf, 90 X 70)
Figure ocre, 1962 (détrempe, huile et œuf, 120x 100)
Grande figure avec noir, 1962 (détrempe, huile et œuf, 120 x 100)
Grande figure bleue, 1962 (détrempe, huile et œuf, 120 x 100)
Couple, 1962-1963 (détrempe huile et œuf, 120X 140), coll. Galerie d'Eendt, Amsterdam
Intérieur I, 1963 (détrempe, huile et œuf, 90x 70)
Intérieur II, 1963 (détrempe huile et œuf, 90x 70)
Couple dans un Intérieur, 1962-1963 (détrempe, huile et œuf, 150x 120)
Intérieur sur fond blanc, 1963 (détrempe huile et ceuf, 110x 100)
Intérieur IV (le géomètre), 1963 (détrempe, huile et ceuf, 110X 100)
June Bride, 1960 (détrempe, huile et aeuf, 100x 90)
Grande image bleue, 1963 (détrempe, huile et ceuf, 120x 180)
Figure bleue avec oiseau, 1963 (détrempe, huile et ceuf, 100 X 90)

Livres

Thelema, 1960
Stationnement interdit, 1961
Volterra, 1962
Cher Monsieur Grieshaber, 1962

Dessin

Yerassimos SKLAVOS
Né en 1927 à Kephalonia (Grèce)

Labyrinthe, 1962 (encre de chine, 100x 70)
Voix humaines, 1963 (encre de chine, 100x 70)
Abysse, 1962 (encre de chine, 100X 70)
Chaos 1960 (encre de chine, 106 x 75)
Cosmos, 1962 (encre de chine, 106x 75)
Vol dans l'Espace, 1962 (encre de chine, 100X 75)
Lumière, 1962 (encre de chine, 106 X 75)
Tour, 1961 (encre de chine, 110x 74)
Architecture, 1960 (encre de chine, 110X 74)
Mouvement, 1960 (encre de chine, 107x 65)
Séisme, 1960 (encre de chine, 100x 65)
Soleil, 1963 (encre de chine, 109x 75)
Construction, 1960 (encre de chine, 65x 50)
Figure, 1961 (encre de chine, 74X 50)
Structure, 1960 (encre de chine, 65 X 50)

Sculpture

Composition, 1960 (fer, 200 x 37 X 33)
Existence, 1961 (porphyre, 61 X 54x 49)
Création du mouvement, 1962 (porphyre, 78 X 55 X 44)
Elévation, 1962 (granit gris, 147x 61 x 55)
Trois personnages, 1962 (granit Bretagne, 217 x 40 X 38). Rayon, 1962 (granit rouge Suède, 107 X 35 X 30)
Aile, 1962 (granit Bretagne, 112x 32x 34)
Naissance, 1962 (porphyre, 81 x 53x 51)
Réveil, 1962-1963 (porphyre, 70x 53X 52), coll. Baronne Alix de Rothschild
Infini, 7963 (porphyre, 91 X 52 x 45), Collection Baronne Alix de Rothschild
Révolution, 1959 (ciment, 285 X 58 X 53), coll. Baronne Alix de Rothschild

Gravure

Gravure blanche n° 3, 1961 (gratté sur papier, 75 X 55)
Gravure blanche n° 4, 1961 (gratté sur papier, 75 X 65)
Gravure blanche n° 5, 1962 (gratté sur papier, 78 x 57)
Accueil    I    Contact    I    Mentions    I    Plan du site    I    Modifications     I    Soumettre    I    Informations