ARCHIVES DE LA BIENNALE DE PARIS
1959
1961
1963
1965
1967
1969
1971
1973
1975
1977
1980
1982
1985
2004
2006-2008
 
Accueil > 1961 > Israël
 
Organisation

Dates et lieux
Patronage
Conseil d'administration
Commission permanente
Secrétariat
Comité de receptions
Extraits du règlement
Bourses et récompenses
Jurys internationaux

Sélection d'artistes

David Hockney
Jasper Johns
Fernandez Pierre Arman
Martial Raysse
Henri Cueco
Jean Le Gac
Bernard Buffet
Pierre Alechinsky
Raymond Hains
Jacques de la Villeglé

Manifestations annexes

Livres et revues sur l'art
Edition de gravures
Concerts
Projections
Poésie
Colloques
Jan Lebenstein
Exposition sculpture
Travaux d'équipe
Toulouse-Lautrec
Ecole de Paris
Réalisme non figuratif
Atelier ENAD
Dessins de sculpteurs
Thèse et Antithèse
Les peintres lettristes
Lauréats de 1959

Pays participants

Afrique du Sud
Allemagne
Argentine
Australie
Autriche
Belgique
Brésil
Bulgarie
Canada
Chili
Chine
Corée du Sud
Costa-Rica
Danemark
Espagne
Etats-Unis
Finlande
France
Grande-Bretagne
Grèce
Guatemala
Hongrie
Inde
Iran
Irlande
Islande
Israël
Italie
Japon
Liban
Luxembourg
Maroc
Mexique
Norvège
Pakistan
Panama
Pays-Bas
Pérou
Philippines
Pologne
Portugal
Roumanie
San-Salvador
Suède
Suisse
Tchécoslovaquie
Turquie
Uruguay
Viet-Nâm
Yougoslavie
Israël

Commissaire général : Haim Gamzu
Commissaire pour les Expositions Internationales

Les dix jeunes artistes réunis dans la section israélienne sont, en quelque sorte, le reflet de la réalité humaine de notre pays. II suffit de jeter un coup d'oeil sur leurs actes de naissance pour constater que leur enfance a respiré l'air des pays autres que l'Israël. On trouvera dans la section israélienne Mme Audrey Bergner, née en Australie, et MM. Cassos, né au Maroc ; Méchulam et Moréno, nés en Bulgarie; Neiman, né en Pologne ; Segré, en Italie; Scheps, en Suisse; Salomon, en Roumanie; Bacon, en Tchécoslovaquie et Katz, en Autriche. Ces dix jeunes peintres constituent donc, en eux-mêmes, une sorte d'Israël en miniature, où fraternisent diverses origines ethniques et religieuses et divers systèmes esthétiques, figuratifs et abstraits. Ils sont nés ailleurs, mais presque tous ont été formés en Israël, dont l'art de ces dernières trois décennies s'est épanoui sous le signe de Paris. Ainsi sont-ils conscients des recherches esthétiques les plus récentes, ayant été les disciples de ceux, parmi leurs aînés, qui se sont inspirés des chefs-d'oeuvre de la peinture française, mais aussi grâce au contact direct avec les différentes tendances de l'art de nos jours, par de fréquentes visites et des séjours prolongés à Paris.

Le visiteur éclairé de cette Biennale décèlera sans peine les liens qui relient : ces jeunes à leurs sources d'inspiration, aux parentés spirituelles. II est à espérer qu'il parviendra aussi à découvrir les éléments originaux de la personnalité de chaque artiste qui s'en dégage. Ces éléments n'ont nullement la prétention de représenter des échantillons de l'essence pittoresque de l'Israël où le divorce entre la jeune génération et la représentation figurative est actuellement presque total. II ne s'agit pas ici de prendre parti pour ou contre, mais de constater un fait. Néanmoins, pour ceux qui sont familiarisés avec l'ambiance matérielle et psychologique du pays, il y a dans plusieurs toiles exposées ici plus d'une allusion à cette ambiance. Elle est plus lisible, plus évidente dans certains dessins.

Toutefois ceux qui cherchent encore dans la peinture l'expression de l'ambiance spécifique, du climat émotionnel dans lequel vit et crée l'artiste, ceux qui souhaitent une différenciation géographique ou idéologique des tendances dans l'art seront sans doute surpris - et peut-être même déçus - de ne pas découvrir, dans ce qui représente ici un certain aspect de la jeune peinture israélienne, ni un écho du dynamisme créateur de ce pays, ni une image, plus ou moins poétisée, du paysage et des visages, si émouvants, de la Terre des Prophètes. Qu'ils se résignent donc à ne pas retrouver tout cela dans le groupe israélien, car ces jeunes artistes ne cherchent pas l'invention d'un idiome régional, mais désirent s'intégrer aux recherches, s'assimiler au langage universel de l'art contemporain. Ainsi la Biennale de Paris est pour eux une occasion, unique dans son genre, de confronter leurs efforts avec ceux de leurs collègues de partout. Ce qui explique le grand intérêt qu'a éveillé chez nos jeunes cette importante manifestation artistique qu'est la Biennale de Paris.

Haim Gamzu.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Section arts plastiques
Peinture et dessin

Audrey BERGNER
Née à Sydney en 1927
Images du désert, 1961 (huile, 130x97)
Paysage aux tentes bédouines, 1961 (huile, 73x116), coll. H. Bergman, Tel-Aviv

Shlomo CASSOS
Né à Casablanca en 1936
Construction n° 1, 1961 (huile, 120x80)
Construction n° 2, 1961 (huile, 116x83)

Shemuel KATZ
Né à Vienne en 1926
Le jeune taureau, 1960 (dessin et aquarelle, 70x50)
Le cheik et ses amis, 1961 (dessin et aquarelle, 50x70)

David MECHULAM
Né en Bulgarie en 1930
Ombres et personnes, 1961 (huile, 192x 134)

Pincas MORENO
Né en Bulgarie en 1936
Polyptyque, 1961 (huile, 146x 184)

Jehouda NEIMAN
Né à Varsovie en 1931
Peinture n° 1, 1961 (huile, 82x130)
Peinture n° 2, 1961 (huile, 116x 90)

Marc Joachim SCHEPS
Né à Bâle en 1932
Relief, 1961 (195x 130)

Sergio SEGRE
Né en Italie en 1932
Composition n° 2, 1961 (huile, 100x80)

Marius SALOMON
Né à Bucarest en 1935
Paysage et espace, 1961 (huile, 120x 160)


Gravure

Jehuda BACON
Né à Ostrava en 1929
Maternité féerique, 1961 (monotype)
Rachel et les anges, 1961 (monotype)


Section composition musicale

Ben-Ziom ORGAD
Né à Essen en 1926
Musique pour orchestre et trompette solo (1" mouvement), 1960

Yizhak SADAI
Né à Sofia en 1935
Ricercar Symphonique, 1959

Noam SHERIFF
Né à Tel-Aviv en 1935
Chants de degrés (extraits), 1960
Accueil    I    Contact    I    Mentions    I    Plan du site    I    Modifications     I    Soumettre    I    Informations