ARCHIVES DE LA BIENNALE DE PARIS
1959
1961
1963
1965
1967
1969
1971
1973
1975
1977
1980
1982
1985
2004
2006-2008
 
Accueil > 1961 > Allemagne
 
Organisation

Dates et lieux
Patronage
Conseil d'administration
Commission permanente
Secrétariat
Comité de receptions
Extraits du règlement
Bourses et récompenses
Jurys internationaux

Sélection d'artistes

David Hockney
Jasper Johns
Fernandez Pierre Arman
Martial Raysse
Henri Cueco
Jean Le Gac
Bernard Buffet
Pierre Alechinsky
Raymond Hains
Jacques de la Villeglé

Manifestations annexes

Livres et revues sur l'art
Edition de gravures
Concerts
Projections
Poésie
Colloques
Jan Lebenstein
Exposition sculpture
Travaux d'équipe
Toulouse-Lautrec
Ecole de Paris
Réalisme non figuratif
Atelier ENAD
Dessins de sculpteurs
Thèse et Antithèse
Les peintres lettristes
Lauréats de 1959

Pays participants

Afrique du Sud
Allemagne
Argentine
Australie
Autriche
Belgique
Brésil
Bulgarie
Canada
Chili
Chine
Corée du Sud
Costa-Rica
Danemark
Espagne
Etats-Unis
Finlande
France
Grande-Bretagne
Grèce
Guatemala
Hongrie
Inde
Iran
Irlande
Islande
Israël
Italie
Japon
Liban
Luxembourg
Maroc
Mexique
Norvège
Pakistan
Panama
Pays-Bas
Pérou
Philippines
Pologne
Portugal
Roumanie
San-Salvador
Suède
Suisse
Tchécoslovaquie
Turquie
Uruguay
Viet-Nâm
Yougoslavie
Allemagne

Commissaire général : Herbert Pee
Directeur du Musée Municipal d'Ulm

L'art allemand est à la recherche de l'expression. Les images sont mises a au service de cette intention. Ce sont les grands expressionnistes, de Grünewald à Beckmann, qui représentent - ouvertement ou secrètement - l'idéal de beaucoup de jeunes peintres allemands. II n'est pas rare qu'un tableau soit peint à la suite d'un bouleversement intérieur. II se manifeste en formes mouvementées, en ensembles de lignes passionnées, en mélodies puissantes de la couleur. Cet excès ne conduit pas à un être harmonieux et conditionné, mais plutôt à l'action et à la signification qui prennent racine dans les profon-deurs. De ces profondeurs proviennent les tableaux de Horst Antes, caractérisés par leurs formes agitées, leurs fortes couleurs lumineuses, leur force dynamique.

Par contre, le plus grand peintre de langue allemande de notre siècle, Paul Klee, a ouvert la voie aux secrets de la nature intérieure et a trouvé des chiffres pour les rendre visibles. Quelques jeunes artistes allemands suivent cette voie et se rapprochent du but autant qu'ils disposent d'imagination et de sens poétique. Heimrad Prem en fait partie, avec ses tableaux de 1959, de délicats « tissus » gris, d'une haute intensité lyrique. Puis la volonté vers l'expression le domine, elle se réalise tout d'abord dans un linéament brusque et, tout dernièrement, dans un jaillissement éruptif de coloration formant équilibre entre une force spontanée et une sensibilité subtile.

Au-delà de l'« informel » se situe le monde de figures âpres de Rainer Küchenmeister. Dans la surface dure l'élément mène à un effet arbitraire. Devant des fonds anonymes s'élèvent des signes voilés et expressifs pris de la terre et frôlant le mythe. Peu de plans animés forment et fixent l'image.

Reinhard Drenkhahn n'a eu qu'une brève évolution. Partant de l'objet, il a trouvé la voie vers un monde de formes tendues, pleines de verve, qu'il quitte de nouveau bientôt pour se diriger vers une tonalité de peinture de plus en plus différenciée. Son suicide brisa, en 1959, ce processus perceptible du développement d'un vrai « peintre ».

Seuls, peu de jeunes artistes allemands s'essayent sur le plan de la forme libre et de la couleur libre, mouvementée et vibrante.

Otto Piene peint ses tableaux avec la fumée et la suie d'une bougie. Resserre-ment et extension d'une forme ronde concentrée, réaction et changement de couleurs dans les zones de rencontre sont actuellement ses thèmes. II élève les actions élémentaires à l'expression monumentale.

A l'art concret appartient également Günter Ferdinand Ris. II démontre dans ses tableaux les qualités spatiales des plans mouvementés, colorés. Depuis peu, il se dirige vers la sculpture, donc vers un moyen, où il ne dépend pas de la force imaginative des couleurs adaptées à l'espace, mais où il peul manier immédiatement le volume et l'espace. La forme est précise, serrée, définitive et en même temps d'une abondance naturelle et sensuelle. Les dessins révèlent un sculpteur né.

Un élément opposé à la sculpture actuelle est représenté par Emil Cimiotti. Ses sculptures ne sont pas des états fixes, mais des événements transitoires, des métamorphoses de formes humaines en formes végétatives, de formes naturelles en formes amorphes. Les formes bulleuses et respirantes sont continuellement en mouvement plastique, enlacées d'espace, richement groupé, pleines de lumière et d'ombre. Les créations ne se contentent pas du formel, la multiplicité est voulue. Les symboles du paysage de l'an dernier indiquent, au-delà de toutes les compositions de volume et d'espace, l'être de la nature. L'artiste trouve dans la statue de Daphné son thème central.

Encore aujourd'hui, l'art en Allemagne s'inspire parfois des événements importants. La série lithographiée « 20 Juillet 1944 » de Paul Wunderlich, ayant pour thème la révolte échouée des Allemands contre latyrannie, surélève les condamnés à des symboles effrayants. Le sujet porte la subtile forme , graphique développant en même temps des qualités particulières de dessina-teur et de peintre. Renée Nele et Rudolfs Schoofs sont représentés par des illustrations de livres.

Les compositeurs allemands les plus connus, qui appartiennent à la même génération que les peintres, sont Hans Werner Henze qui, au début, partait ` de Stravinsky et de Hindemith pour rejoindre ensuite Schonberg et la dodé-caphonie, et trouvait finalement sa propre expression qui se manifeste de la façon la plus convaincante dans ses opéras et sa musique de ballet; et Karlheinz Stockhausen qui, en développant conséquemment l'art d'Anton von Webern, s'est consacré spécialement à la musique électronique.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Section arts plastiques
Peinture et dessin

Horst ANTES
Né à Heppenheim en 1936
Figure Maja, 1960 (huile, 120x75), Collection Kurt Deschler, Ulm
Figure, 1960 (huile, 120x90). Collection Jacques Damase, Paris
Figure d'accouchée, 1960 (huile, 140x105). Collection Kurt Deschler, Ulm
Printemps I, 1960 (huile, 125x 135). Collection Kurt Deschler, Ulm
Figure jaune II, 1961 (huile, 120x105). Collection Dr Stünke, Cologne

Emil CIMIOTTI
Né à Gbttingen en 1927
Dessin, 1959 (graphite, 52x71)
Collection Musée d'Ulm

Reinhard DRENKHAHN
Né à Hambourg en 1926
Chamotte blanche, 1958 (huile, 50x65)
Bouche de fourneau, 1958 (huile, 65x50)

Rainer KÜCHENMEISTER
Né à Ahlen en 1926
Chevalier antique, 1960 (110x92). Coll. Dr Hajo Bode, Darmstadt
Cardinal, 1960 (mixte sur novopan, 110x92). Coll. Dr Hajo Bode, Darmstadt
Toréro II, 1961 (mixte sur novopan, 110x89). Coll. Dr Hajo Bode, Darmstatd

Otto PIENE
Né à Laasphe en 1928
Tableau fumé, 1961 (huile et fumée, 170x120)
Tableau fumé, 1961 (huile et fumée, 120x 170)
Tableau fumé, 1961 (huile et fumée, 150x150)

Heimrad PREM
Né à Roding en 1934
Joueurs de cartes, 1960 (huile, 120x 120)
Catastrophe d'avion, 1960 (huile, 1150 x 130)
Récolte de pommes de terre, 1961 (huile, 150x 130), Coll. Van de Loo

Günter Ferdinand RIS
Né à Manfort en 1928
Dessin I, 1960 (crayon, 42x58)
Dessin II, 1960 (crayon, 42x58)


Sculpture

Emil CIMIOTTI
Né à Gbttingen en 1927
La forêt, 1960 (bronze, 65x80x45), Coll. Van de Loo, Munich
Vulcano I, 1960 (bronze, 40x50x38), Coll. Kurt Deschler, Ulm
Daphné, 1961 (bronze, 200x65x50)

Günter Ferdinand RIS
Né à Manfort en 1928
Sculpture dans l'espace libre, 1961 (laiton, 31x31x32)




Günter Ferdinand Ris


Gravure

Paul WUNDERIICH
né à Berlin en 1927
Série « Cycle du 20 Juillet 1944 », 1960 (9 lithographies, 61x43)


Section illustration de livre

Renée NELE
Née à Berlin en 1932
« L'obscénité et la loi de la réflexion » de Henry Miller, 1980 (gravure, 7 pl.)

Rudolf SCHOOFS
Né à Goch en 1932
« Poèmes » de Gürter Eich, 1960 (gravure, 4 planches)


Section composition musicale

Hans Werner HENZE
Né à Gütersloh en 1926
Musique de chambre, 1958
Sonate pour piano, 1959

Karlheinz STOCKHAUSEN
Né à Moldrath (Cologne) en 1928
Chant des Jeunes Gens, 1957
Cycle pour batterie, 1959
Accueil    I    Contact    I    Mentions    I    Plan du site    I    Modifications     I    Soumettre    I    Informations