ARCHIVES DE LA BIENNALE DE PARIS
1959
1961
1963
1965
1967
1969
1971
1973
1975
1977
1980
1982
1985
2004
2006-2008
 
Accueil > 1961 > Afrique du Sud
 
Organisation

Dates et lieux
Patronage
Conseil d'administration
Commission permanente
Secrétariat
Comité de receptions
Extraits du règlement
Bourses et récompenses
Jurys internationaux

Sélection d'artistes

David Hockney
Jasper Johns
Fernandez Pierre Arman
Martial Raysse
Henri Cueco
Jean Le Gac
Bernard Buffet
Pierre Alechinsky
Raymond Hains
Jacques de la Villeglé

Manifestations annexes

Livres et revues sur l'art
Edition de gravures
Concerts
Projections
Poésie
Colloques
Jan Lebenstein
Exposition sculpture
Travaux d'équipe
Toulouse-Lautrec
Ecole de Paris
Réalisme non figuratif
Atelier ENAD
Dessins de sculpteurs
Thèse et Antithèse
Les peintres lettristes
Lauréats de 1959

Pays participants

Afrique du Sud
Allemagne
Argentine
Australie
Autriche
Belgique
Brésil
Bulgarie
Canada
Chili
Chine
Corée du Sud
Costa-Rica
Danemark
Espagne
Etats-Unis
Finlande
France
Grande-Bretagne
Grèce
Guatemala
Hongrie
Inde
Iran
Irlande
Islande
Israël
Italie
Japon
Liban
Luxembourg
Maroc
Mexique
Norvège
Pakistan
Panama
Pays-Bas
Pérou
Philippines
Pologne
Portugal
Roumanie
San-Salvador
Suède
Suisse
Tchécoslovaquie
Turquie
Uruguay
Viet-Nâm
Yougoslavie
Afrique du Sud

Commissaire général : Lionel Abrams, peintre

Pendant deux bons siècles, jusqu'au début du XXe, les artistes d'Afrique du Sud se sont attachés à la reproduction du continent qui venait d'être exploré, de la baie de la Table jusqu'aux chutes de Victoria, de ces immenses étendues à l'aspect étrange et inabituel : montagnes sans crêtes, plaines désertiques, arbres aux formes bizarres, buissons fleuris, antilopes gracieuses, éléphants, rhinocéros et hippopotames, populations et villages indigènes, camps de fortune et premiers villages des colons, reptiles et insectes, magni-fiques fleurs du Cap, dont des variétés, moins sauvages, plus raffinées, ornent aujourd'hui les devantures des fleuristes de Paris. Le soin de la reproduction de ces beautés naturelles est souvent revenu aux explorateurs eux-mêmes. A une date plus récente, cependant, ceux-ci se sont fait accompagner par des dessinateurs professionnels. Ces derniers ont fixé avec beaucoup de zèle et à la manière des photographes et des cinéastes d'aujourd'hui ce que leurs yeux curieux ont vu. Puis, il y a deux générations, une nouvelle école de peinture naquit. II s'agit dorénavant pour les artistes d'interpréter avec goût les paysages de leur pays. Ces artistes avaient voyagé. Certains d'entre eux avaient étudié en Europe. Les vieux maîtres, les impressionnistes ne leur étaient pas inconnus. Si leur facture a pu être influencée par ces maîtres, leur pays est demeuré la source de leur inspiration, ce pays qu'ils s'efforcent d'interpréter avec leurs yeux de Sud-Africains. Cette conception elle-même est, cependant, déjà révolue. Pour la plupart, les jeunes artistes sont des peintres abstraits. Les quatre artistes, qui sont représentés dans cette section, vivent à Johannesburg, cité industrielle neuve, qui ressemble à une ville américaine moderne, si l'on ne tient pas compte des nombreux visages noirs. Les livres sur l'art, les revues artistiques et les reproductions de tableaux sont exposés à Johannesburg quelques jours à peine après avoir été exposés à Paris, à Londres ou à New-York. On les achète et on les étudie. Musées et galeries privées prêtent les oeuvres qu'ils possèdent aux expositions inter-nationales itinérantes. Nombreux sont les jeunes artistes qui se rendent régulièrement en Europe. Les jeunes artistes sud-africains sont conscients de l'existence d'un mou-vement international. II n'est pas rare que des motifs tirés de l'art autochtone figurent dans leurs oeuvres. Mais, en plus de cela, le profane ne sera pas embarrassé pour discerner ce qui, dans leurs peintures, peut être spécifique-ment sud-africain. La participation suf-africaine à la IIe Biennale de Paris a été rendue possible grâce au concours matériel de la Schlesinger Organisation, un groupe financier sud-africain. II convenait de lui en porter témoignage ici.

P. A. Hendricks
Directeur de la City Art Gallery de Johannesburg

----------------------------------------------------------------------------------------------

Section arts plastiques
Peinture et dessin

Lionel ABRAMS
Né à Johannesburg en 1931
Cavité, 1960 (huile, 61x51)
Fleurs dans la neige, 1960 (huile, 76x 102)

Nina ALEKSANDER
Née à Zagreb en 1931
Pluie sur les champs, 1960 (huile, 53x80)
Lagune, 1960 (huile, 51x61)

Nel ERASMUS
N ée à Bethal en 1928
Peinture n° 2, 1960 (huile, 45x32)
Peinture n° 4, 1960 (huile, 25x33)
Peinture n° 6, 1960 (huile, 51x66)


Gravure

Giuseppe CATTANEO
Né à Milan en 1929
L'âge de pierre, 1960 (lithographie, 59x71)
Un différent monde, 1960 (lithographie, 78x59)
Accueil    I    Contact    I    Mentions    I    Plan du site    I    Modifications     I    Soumettre    I    Informations